Le point Vétérinaire n° 223 du 01/03/2002

GASTRO-ENTÉRITE PARALYSANTE DU VEAU

Pratiquer

SUR ORDONNANCE

Hervé Pouliquen*, Jean-Claude Desfontis**


*initié de pharmacologie et toxicologie, ENVN

L'administration d'une seule ß-lactamine est préférée à l'association de deux. Le métoclopramide est, quant à lui, interdit chez les animaux de production.

Un veau, d'environ huit jours et pesant 80 kg, présente une hyperthermie (39,5 °C) et une diarrhée profuse liquide. En décubitus ventral, il présente, en outre, un abattement important, une anorexie et une déshydratation. Une gastro-entérite paralysante est diagnostiquée. En complément de la thérapeutique liquidienne (Lodévil®, trois litres en perfusion intraveineuse lente le premier jour), un traitement de première intention est mis en place. Kétofen® : Une action antipyrétique, oui mais… Le kétoprofène (Kétofen®) est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) du groupe des aryl-alcanoïques, qui ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK