Le point Vétérinaire n° 223 du 01/03/2002
 

OBLIGATION DE MOYENS NON RESPECTÉE

Pratiquer

LÉGISLATION

Philippe Tartera

Une vache, destinée à être préparée à la collecte d'embryons, avorte après un traitement de synchronisation. L'assurance du praticien indemnise l'éleveur pour la perte d'une gestation que lui-même ignorait.

1. Les faits : Une surprise à l'issue du traitement Le 29 janvier, le Dr Véto est appelé chez M. Éleveur pour synchroniser les œstrus de deux vaches. Il s'agit de charolaises pluripares d'un haut niveau génétique. Elles doivent être préparées à la collecte d'embryons, en vue de transferts embryonnaires en frais sur des vaches receveuses synchronisées. Une structure prestataire de services en génétique bovine doit réaliser les collectes. Afin d'optimiser l'intervention de cette structure, il a été décidé que les deux vaches ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...