Le point Vétérinaire n° 222 du 01/01/2002

CARBÉSIA® INTRAVEINEUX MORTEL CHEZ UNE VACHE

Pratiquer

LÉGISLATION

Philippe Tartera

Un vétérinaire confond deux flacons et injecte par erreur du Carbésia® par voie intraveineuse. La vache meurt. L’inattention du praticien est reconnue comme faute professionnelle.

1. Les faits : Une confusion fatale Le Dr Véto est appelé le 25 septembre à 9 h chez M. Eleveur pour y examiner une vache laitière prim’holstein âgée de huit ans, qui « ne mange pas et urine marron ». L’animal a vêlé sans difficultés le 14 septembre et sa lactation a convenablement commencé. Constatant une hyperthermie (40 °C), un léger ictère, une diarrhée “en corde” et une hémoglobinurie, le Dr Véto diagnostique une babésiose et met en œuvre le traitement suivant : - perfusion intraveineuse d’un soluté énergétique (500 ml ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK