Le point Vétérinaire n° 222 du 01/01/2002
 

REPRODUCTION FÉLINE ET PATHOLOGIE D'ÉLEVAGE

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Michel Houard*, Florence Le Sueur Almosni**


*Clinique vétérinaire
Route de Mantes
78240 Chambourcy
**47, avenue de la Forêt
78510 Triel-sur-Seine

Des infections bactériennes et/ou des sérologies anti-chlamydiæ sont mises en évidence chez des chattes d’élevage stériles, malgré des chaleurs et des saillies normales. Des traitements spécifiques permettent de rétablir la fécondité.

Résumé

Six chattes d’élevage présentent une stérilité, malgré des chaleurs et des saillies normales. Un lavage du col utérin et une sérologie anti-chlamydiæ sont systématiquement effectués. Chez trois chattes, seule la sérologie anti-chlamydiæ est positive et le traitement spécifique de la chlamydiose, à base de doxycycline, permet l’obtention de portées ultérieures. Deux autres chattes souffrent d’une infection utérine bactérienne avec une sérologie anti-chlamydiæ négative : le traitement étiologique spécifique permet leur guérison. Seule une chatte, présentant à la fois une infection bactérienne et une sérologie positive, reste stérile en dépit du traitement.

Cette étude porte sur six chattes. Cinq d’entre elles, issues d’un même élevage, sont présentées à la consultation en l’espace de deux mois en raison d’une stérilité asymptomatique : trois maine coon sont nées dans l’élevage (H, K et T), une maine coon (M) et une munchkin (My) sont issues d’un autre élevage. Outre ces cinq chattes, une chatte orientale (O), d’un élevage différent, est présentée pour des troubles génitaux.Cas clinique 1. Anamnèse Les chats acquis par l’élevage sont testés FeLV, FIV et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous