Le point Vétérinaire Rural n° 373 du 01/03/2017
 

INGRÉDIENTS DE LA RATION

Article de synthèse

Alexis Férard

Arvalis, Institut du végétal
Station expérimentale de La Jaillière
44370 La Chapelle-Saint-Sauveur

L’ensilage de maïs entre dans près de 70 % des rations hivernales des vaches laitières. Connaître sa composition chimique et sa valeur alimentaire aide à définir un niveau d’incorporation optimal dans les rations.

Résumé

→ L’ensilage de maïs permet de constituer des rations pour des animaux à haut niveau de performance. L’ajustement des rations doit veiller à respecter un minimum de fibres d’environ 30 à 32 % de NDF (neutral detergent fiber) et un maximum d’environ 25 % d’amidon dans la ration des vaches laitières. La qualité de l’éclatement des grains est primordiale. La finesse de hachage est un facteur déterminant pour sa bonne conservation. L’introduction de légumineuses dans la ration des bovins permet de diminuer sensiblement la consommation de matières premières azotées achetées, et ce d’autant plus que le fourrage récolté est de bonne qualité : 18 % de matière azotée totale au minimum sur un ensilage ou enrubannage de légumineuses.

Summary

Whole plant maize ensiled in bovine ration

→ It is possible to make rations for high level performance animals using corn silage. The rations should be adjusted to ensure a minimum fibre content of about 30-32% NDF (neutral detergent fibre) and a maximum content of about 25% starch for dairy cow rations. The quality of the grain cracking is paramount. The fineness of the grinding is a determining factor for good ration conservation. With the introduction of leguminous plants into the bovine ration, it possible to considerably reduce the consumption of purchased raw nitrogen materials, especially if the harvested fodder is of good quality with a minimum of 18% total nitrogenous matter in silage or haylage.

Key words

Silage, corn, rationing, starch, NDF, energy, fodder, cattle
Le maïs fourrage n’est jamais distribué seul à des vaches laitières (VL) parce qu’il est déficitaire en protéines, en minéraux et en vitamines. En outre, sa valeur de protéines digestibles dans l’intestin dont le facteur limitant est l’azote de la ration (PDIN) est toujours inférieure à la valeur de protéines digestibles dans l’intestin dont le facteur limitant est l’énergie de la ration (PDIE). Pour être bien valorisé, un correcteur azoté, minéral et vitaminique lui est associé, a minima. La composition de ...
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...