Le point Vétérinaire n° 373 du 01/03/2017
 

PÉRITONITE INFECTIEUSE FÉLINE

Dossier

Édouard Martin*, Benjamin De Pauw**


*Département des sciences cliniques,
Centre hospitalier universitaire vétérinaire
Faculté de médecine vétérinaire
Université de Montréal, Québec, Canada
3200, rue Sicotte, J2S 7C6
Saint-Hyacinthe, Québec, Canada
edouard.martin25@gmail.com
**CHV Massilia
121, avenue Saint-Julien
13012 Marseille b.depauw@animedis.com

Comprendre l’étiopathogénie de la péritonite infectieuse féline est essentielle pour mettre en place des mesures de prévention adaptées.

Résumé

→ La péritonite infectieuse féline est une maladie virale. Le virus responsable fait partie de la famille des Coronaviridae. Cette maladie peut atteindre les chats de tous âges, mais les animaux de 4 à 16 mois sont surreprésentés. Elle affecte le plus souvent des chats mâles, de race, vivant en groupe ou provenant d’élevages [4]. Des mesures d’hygiène et la recherche du virus dans les selles par RT-PCR avant toute nouvelle introduction dans les environnements à forte concentration de chats sont les seules méthodes de prévention efficaces [2].

Summary

Etiopathogenesis and preventive measures

→ Feline Infectious Peritonitis is a viral disease. The virus responsible is part of the Coronaviridae family.

This disease can infect cats of all ages, but animals aged between 4 to 16 months are over-represented.

It most often affects pure bred male cats living in groups [4].

The only effective prevention methods are identifing the virus in the stool by RT PCR before any new introduction in environments with a high concentration of cats as well as implementing hygiene measures [2, 4].

Key words

Feline infectious peritonitis, coronavirus, mutation, prevention
Le virus de la péritonite infectieuse féline (FIPV) fait partie des coronavirus félins (FCoV) et provient de la mutation du coronavirus entérique félin (FECV). Ce virus très présent chez les chats du monde entier n’est pas, en tant que tel, un agent pathogène d’importance. Seule une faible proportion des chats atteints du FECV va contracter une péritonite infectieuse féline (PIF). Un chat atteint de la PIF ne peut pas la propager directement, mais, en revanche, il peut transmettre le FECV. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité