Le point Vétérinaire n° 373 du 01/03/2017
 

RADIOGRAPHIE

Quel est votre diagnostic ?

Julien Fritz

Service d’imagerie médicale,
Centre hospitalier universitaire
vétérinaire d’Alfort (CHUVA),
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex

Présentation clinique

Un chat européen mâle castré de 8 ans est présenté pour une détresse respiratoire qui dure depuis quelques heures. Au cours des 2 dernières semaines, le propriétaire aurait constaté trois épisodes de toux de courte durée et de résolution spontanée. Ce chat vit en appartement sans accès à l’extérieur et sans congénère. Il n’a pas d’antécédent notable.

À l’examen clinique, une orthopnée, une polypnée et une discordance sont mises en évidence. À l’auscultation pulmonaire, des crépitements sont audibles. L’auscultation cardiaque ne révèle pas de souffle, mais le cœur semble lointain. La température corporelle est normale (38,6 °C). Le reste de l’examen clinique ne montre pas d’anomalie. Deux incidences radiographiques du thorax sont réalisées : de profil et de face (photos 1 et 2).

PHOTOs : Service d’imagerie médicale, CHUVA

Torsion de lobe pulmonaire et chylothorax chez un chat

Qualité de l’image

→ La densité, le contraste, la netteté et la finesse des détails sont bons.

→ Le positionnement de l’animal est satisfaisant.

→ Les clichés sont pris en inspiration.

Description de l’image

→ Les structures extrathoraciques sont normales.

→ La cage thoracique est de forme habituelle.

→ La trachée est déviée dorsalement. Les lobes pulmonaires sont décollés de la cage thoracique par une bande d’opacité liquidienne sur les deux incidences et des scissures entre les lobes pulmonaires sont notés. Ces anomalies signent un épanchement pleural en quantité modérée.

→ Le lobe cranial gauche est de taille très augmentée, ce qui est d’autant plus visible sur la vue de face. Il est anormalement radio-opaque et ponctué de bulles millimétriques d’opacité aérique, visibles au grossissement.

→ La silhouette cardiaque et le médiastin cranial ne sont pas évaluables.

Interprétation

→ L’augmentation de taille du lobe cranial gauche et l’épanchement pleural en quantité modérée font suspecter un processus tumoral (lymphome). Étant donné l’apparition brutale des signes cliniques, une torsion de lobe pulmonaire est aussi mise en cause, bien que rare chez le chat.

→ Un examen tomodensitométrique confirme la torsion complète du lobe pulmonaire cranial gauche. L’analyse cytologique de l’épanchement pleural révèle un chylothorax sans cellule suspecte, et l’exploration des causes nous fait qualifier ce chylothorax d’idiopathique.

→ Une thoracotomie et une lobectomie craniale gauche sont réalisées. L’analyse histologique du lobe extrait ne montre pas d’infiltration tumorale.

Conflit d’intérêts

Aucun

DISCUSSION

La torsion de lobe pulmonaire est rare chez le chien, et encore plus chez le chat : seule une dizaine de cas sont publiés (encadré complémentaire sur www.lepointveterinaire.fr) [5]. Dans les différents exemples rapportés chez le chat, les lobes craniaux et médial droit sont plus fréquemment affectés, comme dans ce cas [2-7]. Chez les chats, la présence d’une maladie respiratoire ou d’une affection thoracique prédisposerait à une torsion de lobe pulmonaire [4]. Cependant, plusieurs cas de torsion de lobe pulmonaire spontanée sont rapportés chez des chats vivant en intérieur strict sans historique de trouble respiratoire, comme dans ce cas [6]. Les signes cliniques sont d’apparition aiguë : abattement, tachypnée et dyspnée d’apparition brutale sont fréquents. Moins constantes, une toux, une hématémèse, une épistaxis et une diminution des bruits pulmonaires sont retrouvées [2, 7]. Les signes radiographiques majoritaires, retrouvés dans 100 % des cas, sont une augmentation d’opacité d’un lobe pulmonaire et un épanchement pleural [2]. Le lobe pulmonaire affecté présente fréquemment des bulles aériques millimétriques au sein de son parenchyme (87 %). Ces signes étaient présents sur les clichés de ce chat. D’autres signes peuvent renforcer la suspicion : déplacement controlatéral du médiastin, déplacement dorsal de la trachée avec rotation axiale de la bifurcation trachéale sur la vue de profil [2]. La confirmation du diagnostic peut être obtenue par bronchoscopie, thoracotomie ou par examen tomodensitométrique, comme dans ce cas, ce qui permet également d’explorer une cause thoracique sous-jacente [7].

Le traitement repose sur une lobectomie sans détorsion du hile, le plus vite possible. Le pronostic varie de réservé, en cas de cause sous-jacente, à excellent.

Radiographie de profil droit du thorax Signes d’épanchement pleural : – déviation dorsale de la trachée – décollement des lobes pulmonaires de la cavité thoracique par une bande d’opacité liquidienne (flèches) ; – opacité alvéolaire avec des bulles aériques millimétriques en partie ventrale (têtes de flèche). La bronche du lobe cranial gauche n’est pas visible.

Radiographie de face (ventro-dorsale) du thorax Épanchement pleural : – décollement des lobes pulmonaires de la cavité thoracique par une bande d’opacité liquidienne (flèches) avec des scissures interlobaires (flèche la plus craniale) ; – augmentation du volume du lobe cranial gauche (têtes de flèche), dont l’aspect anormalement radio-opaque est ponctué de bulles aériques millimétriques. Sa bronche n’est pas visible.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité