Le point Vétérinaire Rural n° 367 du 01/07/2016

REPRODUCTION BOVINE

Article de synthèse

Christian Hanzen*, Sylvie Castant-Maillard**, Anne-Sophie Rao***, Léonard Théron****


*Université de Liège, faculté de médecine vétérinaire,
service de thériogénologie
des animaux de production,
avenue de Cureghem, 7d, 4000 Liège, Belgique
**Unité de reproduction, UMR 1225 Interactions hôte-
pathogène, INP-École nationale vétérinaire de Toulouse,
23, chemin des Capelles,
BP 8714, 31076 Toulouse Cedex 03
christian.hanzen@ulg.ac.be
***Université de Liège, faculté de médecine vétérinaire,
service de thériogénologie
des animaux de production,
avenue de Cureghem, 7d, 4000 Liège, Belgique
****Université de Liège, faculté de médecine vétérinaire,
service de thériogénologie
des animaux de production,
avenue de Cureghem, 7d, 4000 Liège, Belgique

Orienter le sex-ratio autrement que par l’insémination avec de la semence sexée reste encore énigmatique. Après un premier article présentant les facteurs susceptibles de le faire varier dans l’espèce bovine, ce second volet s’intéresse à leurs mécanismes d’action.

Résumé

→ Le sex-ratio (proportion de veaux mâles nés) peut varier sous l’effet de nombreux facteurs(1). Les mécanismes d’action biologiques expliquant ces variations sont potentiellement multiples. Tout d’abord, l’origine des ovocytes est l’un d’entre eux (le sex-ratio diffère entre l’ovaire droit et l’ovaire gauche), alors que la corne qui héberge le fœtus ne semble pas avoir d’influence. Ensuite, les spermatozoïdes porteurs du chromosome?Y seraient plus rapides mais moins résistants que les spermatozoïdes porteurs du chromosome?X, à l’origine de l’influence du moment de l’insémination par rapport à l’ovulation (effet non systématiquement observé, néanmoins). La glycémie de la mère orienterait également le sex-ratio par un impact sur la maturation ovocytaire et sur le début du développement embryonnaire, les embryons montrant des différences dans leur métabolisme et leur résistance au stress. Cependant, ces mécanismes restent hypothétiques et mal élucidés.

Summary

The sex ratio in cattle: potential mechanisms

→ The sex ratio (proportion of male calves born) can vary as a result of many factors. The biological mechanisms of their effects are numerous. First the origin of oocytes (sex ratio varies between the right ovary and left ovary), while the influence of the horn that hosts the fetus does not appear to have an influence. The sperm bearing the chromosome Y are faster but less resistant than the sperm carrying the chromosome X, explaining the influence of time of insemination relative to ovulation. Such influence has nevertheless not always observed). Glycaemia of the mother can influence the oocyte maturation and early embryonic development, the embryos showing differences in their metabolism and their resistance to stress. Nevertheless, these mechanisms remain hypothetical and poorly understood.

Key words

Sperm, pellucida membrane, oocyte maturation, embryonic mortality, sex ratio
Outre le recours à de la semence sexée, plusieurs facteurs liés aux caractéristiques de la vache, à la fonction ovarienne et au déroulement de la gestation sont susceptibles d’influencer le sex-ratio (SR) à la naissance (sex-ratio secondaire, ou SRS) [38]. Ces facteurs, dont les mécanismes d’action sont loin d’avoir été élucidés, peuvent agir à plusieurs étapes du processus de reproduction : sur la maturation finale de l’ovocyte, au moment de la fécondation et au cours des premiers stades du développement embryonnaire. ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Point Vétérinaire Expert Canin et Expert Rural.

Retrouvez-nous sur
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...