Le point Vétérinaire Rural n° 366 du 01/06/2016
 

PARASITOSES IMPLIQUANT LES ANIMAUX DE RENTE

Avis d’experts

Gérald Umhang*, Corinne Danan**, Franck Boué***


*Anses, Laboratoire de la rage
et de la faune sauvage de Nancy,
LNR Echinococcus spp.
CS 40009 54220 Malzéville
**Direction générale de l’alimentation,
Bureau d’appui à la surveillance
de la chaîne alimentaire
251, rue de Vaugirard
75732 Paris Cedex 15
***Anses, Laboratoire de la rage
et de la faune sauvage de Nancy,
LNR Echinococcus spp.
CS 40009 54220 Malzéville

Grâce au plan de surveillance récent en France, une première européenne, la situation d’endémie actuelle de la France est précisée vis-à-vis de cette parasitose zoonotique des animaux de rente.

Résumé

→ La mise en place d’une surveillance nationale de l’hydatidose à l’abattoir a permis d’actualiser les données d’infection des différentes espèces d’hôtes intermédiaires domestiques par E. granulosus au sens large. En 2012, sur presque 100 abattoirs répartis dans plus de 50 départements, et plus de 1 000 échantillons (à 71 % issus de bovins, à 20 % d’ovins, à 8 % de porcins) analysés, les ovins ressortent les principaux concernés (66 cas) suivis par les bovins (40 cas) en métropole, alors que de très nombreux cas porcins (68 cas) ont été observés en Corse. Les prévalences ont nettement diminué en France, grâce à l’amélioration de l’état sanitaire des élevages. Les nouveautés du plan de surveillance amènent à poursuivre l’information pour entretenir la motivation. La saisie et l’élimination des viscères contaminés en abattoir, (comme c’est le cas actuellement), mais aussi en cas d’abattage local à la ferme, sont indispensables pour rompre le cycle parasitaire. La vermifugation des chiens constitue également une mesure de lutte pertinente.

Summary

Hydatidosis and Echinococcus granulosus: new epidemiological evidence

SUTRITRE

→ Data providing the rate of infection from different domestic intermediate hosts of E. granulosus species has been updated as a consequence of national monitoring for hydatid disease at the abattoir. In 2012, almost 100 abattoirs in more than 50 departments and more than 1 000 samples (71% from cattle, sheep 20%, 8% of pigs) were analysed. Sheep were the most affected (66 cases) followed by cattle (40 cases) in France, while many cases were observed in pigs (68 cases) in Corsica. The prevalence fell sharply in France with improvement of the health status on farms. The new monitoring plan provides further information and aims to maintain motivation for control of this disease. The current seizure and disposal of contaminated viscera at the abattoir but also in cases of local farm slaughter are essential to break the parasitic cycle. Deworming of dogs is also a relevant measure for parasite control.

Key words

Echinococcosis, cattle, sheep, pigs, hydatid cysts, seizure, abattoir, tapeworm, dog
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...