Le point Vétérinaire Rural n° 365 du 01/05/2016

HYPODERMOSE BOVINE

Article de synthèse

Cécile Perrin*, Sophie Mémeteau**, Carine Paraud***, Chloé Taveau****


*Laboratoire national de référence hypodermose
bovine, Anses, laboratoire de Niort
60, rue de Pied-de-Fond, CS28440, 79024 Niort Cedex
Cecile.perrin@anses.fr
**Association pour la certification
en santé animale (Acersa),
149, rue de Bercy, 75012 Paris
***Laboratoire national de référence hypodermose
bovine, Anses, laboratoire de Niort
60, rue de Pied-de-Fond, CS28440, 79024 Niort Cedex
Cecile.perrin@anses.fr
****GDS
149, rue de Bercy, 75012 Paris

Le dispositif actuel est conforté par les résultats obtenus dans le cadre de la surveillance aléatoire.

Résumé

→ Depuis la mise en place en 1998 du plan de lutte contre l’hypodermose bovine progressivement étendu à l’ensemble des régions françaises, la prévalence des cheptels infestés a diminué de 5,7 % en 1998 à 0 % en 2015. La surveillance aléatoire et orientée de cette maladie en 2013-2014 et en 2014-2015 n’a mis en évidence aucun foyer, d’où une situation épidémiologique globalement très favorable en France. Près des frontières, une nette amélioration a été observée, mais ces zones restent associées à un des principaux facteurs de risque de réintroduction, en raison de l’absence de plans de lutte collectifs connus dans les pays limitrophes, parfois de l’absence de barrières naturelles et de la proximité entre les troupeaux en zone d’estive. Dans ce contexte, la surveillance du varron reste renforcée dans les zones à risque. Les professionnels de la filière restent extrêmement sensibles à cette problématique : une peau varronnée perd la moitié de sa valeur.

Summary

The epidemiological situation for “warbles” is favourable in France

→ The prevalence of herds infected with bovine hypodermosis has decreased from 5.7% in 1998 to 0% in 2015 since the eradication plan introduced in 1998 was gradually extended to the whole of France. Monitoring and random screening for the disease in 2013-2014 and 2014-2015 showed no infected foci, resulting in a very favourable overall epidemiological situation in France. A significant improvement has been observed near French borders, but these areas are one of the main risk factors for reintroduction of the disease due to the absence of eradication plans in neighbouring countries, sometimes the absence of natural barriers and the proximity of herds in summer pasture areas.

In this context, surveillance for warbles remains high in risk areas. Professionals in this field are extremely sensitive to this problem because the skin of an animal infected with warble fly is worth half its economic value.

Key words

Bovine hyperdermosis, epidemiological situation, France, prophylaxis, farm qualification
L’hypodermose bovine est une myiase. Des nodules apparaissent au printemps dans le tissu sous-cutané du dos des bovins. Elle est due à la présence et au développement de larves de diptères du genre Hypoderma (famille des œstridés), parasites obligatoires dans cette espèce. Il existe deux espèces chez les bovins : H. bovis et H. lineatum, très largement réparties géographiquement. Elles sont rencontrées dans toutes les zones tempérées de l’hémisphère Nord, en Europe, mais aussi en Afrique du Nord, au Canada, aux ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Point Vétérinaire Expert Canin et Expert Rural.

Retrouvez-nous sur
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK