Le point Vétérinaire Rural n° 364 du 01/04/2016
 

ÉPIDÉMIOLOGIE ANIMALE

Article de synthèse

Barbara Dufour*, Bernard Toma**


*Unité maladies réglementées,
zoonoses et épidémiologie
École nationale vétérinaire d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle,
94704 Maisons-Alfort Cedex
barbara.dufour@vet-alfort.fr
**Unité maladies réglementées,
zoonoses et épidémiologie
École nationale vétérinaire d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle,
94704 Maisons-Alfort Cedex
barbara.dufour@vet-alfort.fr

Résurgence ou réintroduction ? Les divers moyens disponibles pour distinguer les deux processus ont été mis en œuvre dans le cadre de récents foyers de maladies animales infectieuses en France.

Résumé

→ La résurgence d’une maladie implique un mécanisme de conservation de l’agent pathogène sur le territoire qui sous-tend l’existence d’un “réservoir”. Les modalités de réintroduction (ou d’introduction) d’une maladie dans un élevage ou une région sont, quant à elles, nombreuses, selon que l’agent pathogène est porté par un animal domestique, sauvage ou un arthropode infectés, ou par des “véhicules”. Une même maladie peut réapparaître par résurgence ou réintroduction selon le cas. Pour gérer la possibilité de résurgence d’une maladie, la surveillance doit être la plus sensible possible, mais économiquement supportable, plusieurs années après la disparition de tout cas clinique. Quant à la réintroduction vectorielle, en raison de l’efficacité relative des mesures de biosécurité, la protection de régions indemnes repose quasi exclusivement sur la vaccination.

Summary

Mechanisms and modalities of recurrence of infectious disease: current examples

→ The resurgence of a disease involves a mechanism of conservation of a pathogen in an area with the underlying existence of a “reservoir”. The methods of reintroduction (or introduction) of a disease on a farm or in a region are numerous, depending on whether the pathogen carrier is domestic or wild animals, infected arthropods, or “vehicles”. The same disease can reappear by resurgence or reintroduction depending on the method. Disease monitoring should be as complete as possible for many years after the disappearance of all clinical cases in order to manage the possibility of a resurgence of disease. The protection of disease-free areas is based almost exclusively on vaccination for the reintroduction of vectorial diseases because of the relative effectiveness of biosecurity measures.

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...