Le point Vétérinaire n° 363 du 01/03/2016
 

RADIOLOGIE

Quel est votre diagnostic ?

Virginie Fouriez-Lablée*, Céline Godde**, Marion Fusellier-Tesson***


*Services d’imagerie médicale et de chirurgie, CHUV Oniris Nantes
École nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation, Nantes Atlantique
Site de La Chantrerie, BP 40706, 44307 Nantes Cedex 03

Présentation clinique

Un chat européen femelle stérilisé adulte (son âge n’est pas connu de ses propriétaires) est présenté en consultation pour une boiterie permanente avec suppression totale d’appui du membre postérieur gauche évoluant depuis 1 mois.

L’examen clinique révèle une masse ulcérée extrêmement douloureuse en regard de la partie distale du doigt V du membre antérieur gauche. Les doigts III et IV du membre postérieur gauche sont également tuméfiés.

Des radiographies dorso-palmaire et médio-latérale de la main gauche, ainsi que des clichés dorso-plantaire et médio-latéral du pied du même côté sont réalisés (photos 1 et 2).

Qualité de l’image

L’exposition, le contraste et la netteté des images sont corrects. Le cadrage et le centrage permettent d’évaluer l’ensemble des doigts. La qualité des clichés est satisfaisante pour l’interprétation.

Description de l’image

L’examen des structures extra-osseuses révèle une tuméfaction sévère du coussinet et des tissus en regard de la phalange distale du doigt V du membre antérieur gauche et des doigts III et IV du membre postérieur gauche. La présence de multiples éléments d’opacité minérale compatibles avec des souillures présentes sur le pelage est notée. L’examen des structures osseuses révèle :

→ une lyse complète des phalanges intermédiaire et distale du doigt V, avec une lyse partielle de la phalange proximale ;

→ une lyse complète de la phalange distale, et une lyse partielle des phalanges proximale et intermédiaire des doigts III et IV ;

→ une lyse partielle du métatarse V distalement.

Les zones de transition sont longues. Une réaction périostée irrégulière discontinue est présente sur la phalange proximale du doigt V, la phalange moyenne du doigt IV et la partie distale du métatarse V.

Interprétation

Chez ce chat, les modifications radiographiques sont caractéristiques d’une atteinte polyostotique multifocale agressive des membres associée à une tuméfaction sévère des tissus mous. Des clichés du thorax révèlent une opacification alvéolaire multifocale des lobes caudo-dorsaux, compatible avec une atteinte pulmonaire d’origine tumorale (photos 3 et 4 complémentaires sur www.lepointveterinaire.fr). L’analyse histologique révèle un carcinome bronchique avec de multiples métastases osseuses et pulmonaires.

DISCUSSION

Les carcinomes bronchiques sont peu fréquents dans l’espèce féline et concernent généralement les chats âgés. De découverte fortuite, ils sont suspectés lors de l’expression clinique des métastases digitées [1]. La présentation clinique associe généralement une boiterie, une douleur à l’examen des doigts, une tuméfaction importante et des ulcérations cutanées [2, 3]. Les signes radiographiques sont une atteinte polyostotique ostéolytique parfois ostéoproliférative du squelette appendiculaire, associée à une zone de transition longue et à une tuméfaction des tissus mous. La radiographie thoracique peut mettre en évidence une tumeur primitive pulmonaire (opacification nodulaire ou alvéolaire généralement caudo-dorsale) [1, 4]. Le diagnostic différentiel des lésions digitées inclut les affections bactériennes, fongiques et à médiation immune. Le diagnostic différentiel d’une lésion pulmonaire d’opacité alvéolaire comporte les hémorragies, les pneumonies, les métastases pulmonaires, l’œdème pulmonaire, les abcès et les granulomes [1]. Un bilan d’extension permet de rechercher des métastases de localisation préférentielle aux os du squelette appendiculaire, aux muscles, aux yeux, à la peau et aux organes abdominaux et thoraciques [5]. La durée de survie après l’établissement du diagnostic est d’environ 12 à 122 jours. La plupart des chats (comme celui de ce cas) sont euthanasiés à la suite de la persistance de la boiterie, de la douleur et de l’anorexie. La chimiothérapie ou la radiothérapie traitent la douleur de façon palliative [1, 2].

Références

  • 1. Goldfinch N, Argyle D. Feline lung-digit syndrome: Unusual metastatic patterns of primary lung tumours in cats. J. Feline Med. Surg. 2012;14:202-208.
  • 2. Gottfried S, Popovitch CA, Goldschmidt MH et coll. Metastatic digital carcinoma in the cat: A retrospective study of 36 cats (1992-1998). J. Am. Anim. Hosp. Assoc. 2000;36(6):501-509.
  • 3. May C, Newsholme SJ. Metastasis of feline pulmonary carcinoma presenting as multiple digital swelling. J. Small Anim. Pract. 1989;30:302-310.
  • 4. Scott-Moncrieff JC, Elliott GS, Radovsky A et coll. Pulmonary squamous cell carcinoma with multiple digital metastases in a cat. J. Small Anim. Pract. 1989;30:696-699.
  • 5. Van der Linde-Sipman JS, Van den Ingh TS. Primary and metastatic carcinomas in the digits of cats. Vet. Q. 2000;22 (3):141-145.

Conflit d’intérêts

Aucun.

1. Radiographie dorso-palmaire de la main gauche.

2. Radiographie dorso-plantaire du pied gauche. Flèche pointillée blanche : tuméfaction sévère des tissus mous. Cercle pointillé blanc : lésion ostéolytique. Tête de flèche noire : prolifération périostée irrégulière et discontinue.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité