Le point Vétérinaire Rural n° 359 du 01/10/2015
 

GÉNÉTIQUE ET REPRODUCTION

Cas clinique

Claire Saby-Chaban*, Diane Broussou**, Simon Bras***, Eric Pailhoux****, Élodie Lesueur*****, Alain Pinton******, Myriam Burger*******, Marie-Noëlle Lucas********, Sylvie Chastant-Maillard*********


*Reproduction et UMR 1225 Inra/ENVT
Interactions hôte-pathogènes
**Reproduction et UMR 1225 Inra/ENVT
Interactions hôte-pathogènes
***Reproduction et UMR 1225 Inra/ENVT
Interactions hôte-pathogènes
****UMR 1198 Inra/ENVA, Biologie
du développement et reproduction,
Inra Jouy-en-Josas
*****UMR 1198 Inra/ENVA, Biologie
du développement et reproduction,
Inra Jouy-en-Josas
******UMR 1388 Inra/INPT GenPhySE
*******LDHVet, Oniris, École nationale vétérinaire,
agro-alimentaire et de l’alimentation,
site de la Chantrerie, 44307 Nantes
********Anatomie pathologique, INP-ENVT,
23, chemin des Capelles,
31076 Toulouse
*********Reproduction et UMR 1225 Inra/ENVT
Interactions hôte-pathogènes

Les caractéristiques du freemartinisme chez les petits ruminants se différencient du tableau clinique classique observé chez les bovins.

Résumé

→ Un mouton de race lacaune viande présente une intersexualité phénotypique. Une vulve et un clitoris péniforme sont associés à deux testicules en région inguinale. Les épididymes, les ampoules des conduits déférents et les vésicules séminales sont présents et normaux. Histologiquement, le parenchyme testiculaire comprend des cellules de Leydig et de Sertoli. En revanche, les cellules germinales sont absentes. Cette intersexualité peut correspondre à trois situations : hermaphrodisme vrai, pseudo­hermaphrodisme mâle ou freemartinisme. Le caryotype sanguin a mis en évidence un chimérisme sexuel XX/ XY orientant le diagnostic de manière certaine vers un cas de freemartinisme. La détection du gène SRY par PCR (polymerase chain reaction) et les dosages hormonaux sont en accord avec ce diagnostic. La prévalence de cette anomalie du développement est sousestimée chez les ovins, chez lesquels elle peut donc prendre une forme différente de celle qui est classiquement observée chez les bovins (phénotype externe femelle avec un tractus génital femelle plus ou moins modifié et des gonades femelles ou non différenciées, très rarement masculinisées).

Summary

A Lacaune breed meat sheep presented with phenotypic intersexuality

→ The animal had a vulva and peniform clitoris and two testicles in the inguinal region. Histologically, the testicular parenchyma included Leydig and Sertoli cells. However, spermatozoa were absent. Sex differentiation disorders can consist of three forms: true hermaphroditism, male pseudohermaphroditism or freemartinism. The diagnosis of freemartinism was made by examination of the blood karyotype and confirmed by detection of the sry gene by polymerase chain reaction and hormonal assays. The prevalence of this developmental abnormality is underestimated in sheep.

Key words

Freemartinism, sheep, sexual differentiation, testicular AMH
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...