Le point Vétérinaire n° 359 du 01/10/2015
 

Dossier

Place des immunomodulateurs dans le suivi du chat allergique

Catherine Laffort

L’efficacité des corticoïdes dans le traitement des dermatites allergiques félines est avérée

mais les effets indésirables, quoique relativement rares, peuvent être sévères.

La ciclosporine possède des effets immunomodulateurs plus spécifiques que les corticoïdes

et constitue une excellente alternative sur le long cours (toxicité moindre), mais elle n’est pas adaptée à la gestion des?crises.

L’interféron semble prometteur

mais ses résultats doivent être confirmés.

Les topiques immunomodulateurs sont sous-employés à tort

Le spray à base d’acéponate d’hydrocortisone semble efficace (mais ne possède pas encore d’autorisation de mise sur le marché chez le chat), le tacrolimus également.

Les immunomodulateurs topiques et systémiques ont une action complémentaire

et peuvent être utilisés seuls ou en association.

Place de la désensibilisation dans le?suivi du chat allergique

Catherine Laffort

Chez le chat, le diagnostic d’une dermatite par hypersensibilité

non liée aux piqûres de puces est clinique.

Les tests allergologiques sont difficiles à réaliser

et d’interprétation délicate : aussi bien les intradermoréactions que le dosage sérologique des IgE. Ils ne sont mis en œuvre que pour définir la sensibilité d’un individu et choisir une stratégie thérapeutique.

La désensibilisation semble un traitement curatif de l’asthme

par allergie aux aéroallergènes (chez l’homme, elle est considérée comme le seul).

Elle ne sera proposée qu’en dernier lieu lors d’une dermatite par hypersensibilité

non liée aux piqûres de puces ou à l’alimentation, en prévenant les propriétaires des risques potentiels et des résultats incertains.

Place de l’alimentation dans le suivi du chat allergique

Géraldine Blanchard

L’allergie alimentaire doit être objectivée pour garantir le succès d’un changement de régime

chez le chat.

Le protocole de confirmation de l’allergie comporte trois étapes

l’évaluation nutritionnelle, la mise au point d’un régime d’éviction et les tests de provocation.

Le régime idéal découle de ce protocole

et la règle est une ration ménagère, complétée ou non.

Certains aliments industriels peuvent être de bonnes alternatives

mais il convient de s’assurer avec le temps qu’ils ne provoquent pas de carences ou de nouvelles intolérances.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité