Le point Vétérinaire Rural n° 356 du 01/06/2015
 

PARASITOSES EN ÉLEVAGE BOVIN

Avis d’expert

Jean-Michel Cappelier*, Dimitri Lemieux**, Marie Bertin***


*Hygiène et qualité des aliments, Secalim
L’Unam université, Oniris,
École nationale vétérinaire,
agroalimentaire et de l’alimentation,
Nantes-Atlantique
BP 40706
44307 Nantes Cedex 3
jean-michel.cappelier@oniris-nantes.fr
**Hygiène et qualité des aliments, Secalim
L’Unam université, Oniris,
École nationale vétérinaire,
agroalimentaire et de l’alimentation,
Nantes-Atlantique
BP 40706
44307 Nantes Cedex 3
jean-michel.cappelier@oniris-nantes.fr
***Hygiène et qualité des aliments, Secalim
L’Unam université, Oniris,
École nationale vétérinaire,
agroalimentaire et de l’alimentation,
Nantes-Atlantique
BP 40706
44307 Nantes Cedex 3
jean-michel.cappelier@oniris-nantes.fr

La myosite éosinophilique bovine, caractérisée par l’apparition de multiples petits points verts dans les muscles, semble de plus en plus fréquente et conduit à une saisie totale lors de l’inspection post-mortem.

Résumé

→ La sarcosporidiose bovine est une maladie parasitaire très fréquente, le plus souvent asymptomatique, mais qui peut être responsable d’une infl ammation musculaire généralisée, la myosite éosinophilique. Cette dernière entraîne une saisie totale à l’abattoir générant d’importantes pertes économiques pour la fi lière bovine. Les raisons pour lesquelles cette réaction infl ammatoire survient chez certains bovins restent non élucidées. Les dernières études font état d’une prédisposition raciale chez la blonde d’Aquitaine, ainsi que d’une stimulation accrue du système immunitaire chez les animaux atteints. Sarcocystis hominis, qui a l’homme pour hôte défi nitif, est l’espèce la plus fréquemment identifi ée chez les bovins. La poursuite des études est nécessaire afi n de préciser les facteurs de risque à l’origine de la myosite éosinophilique.

Summary

Sarcosporidiosis and eosinophilic myo­sitis: hidden causes for total seizure

→ Bovine sarcosporidiosis is a common parasitic disease, that is usually asymptomatic, but which can be responsible for generalised muscle inflammation, that is, eosinophilic myositis. The latter results in a total seizure at slaughter generating significant economic losses to the cattle industry. The reasons why this inflammatory reaction occurs in certain cattle remains unresolved to date. The latest studies show a racial predisposition in Blonde d’Aquitaine cattle, and an increased stimulation of the immune system in affected animals. The species most frequently identified in cattle is Sarcocytis hominis, humans being the final host for this species. Further study is required to clarify the risk factors causing eosinophilic myositis.

Key words

Sarcosporidiosis, eosinophilic myositis, abattoir, cattle, total seizure
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...