Le point Vétérinaire n° 351 du 01/12/2014
 

ZOOTECHNIE

Dossier

Sylvie Chastant-Maillard*, Hanna Mila**, Catherine Boucher***, Pierre Bergamo****, Aurélien Grellet*****


* Unité toulousaine d’élevage
et de reproduction (Uter), ENV de Toulouse,
23, chemin des Capelles, 31300 Toulouse
** Unité toulousaine d’élevage
et de reproduction (Uter), ENV de Toulouse,
23, chemin des Capelles, 31300 Toulouse
***Responsable technique, Royal Canin,
650, avenue de la Petite-Camargue, 30470 Aimargues
****Responsable technique Maladies infectieuses et
vaccination, Merial, Animaux de compagnie, 254,
rue Marcel-Mérieux, 69007 Lyon
*****Recherche et développement, Royal Canin, 650,
avenue de la Petite-Camargue,
30470 Aimargues

Dès 2015, les élevages, les refuges, les fourrières et les lieux de garde ou de vente devront instaurer un règlement sanitaire dans leur établissement. Un vétérinaire sanitaire désigné pour chaque structure effectuera deux visites obligatoires par an.

Résumé

→ À partir du 1er janvier 2015, les visites sanitaires deviennent obligatoires.

Tous les éleveurs canins et félins, c’est-à-dire toute personne élevant des femelles reproductrices et vendant au moins deux portées par an, sont ainsi concernés.

En France, les élevages canins et félins sont majoritairement de petite taille. En fonction de celle-ci, les contraintes réglementaires varient. Trois catégories d’élevages sont ainsi distinguées : les élevages non classés et les élevages classés soumis à déclaration ou à autorisation. Quelle que soit l’envergure de l’élevage, au moins une personne en contact direct avec les animaux doit posséder un certificat de capacité attestant de ses connaissances.

Summary

Dog and cat breeding establishments in 2014

→ From 1 January 2015, health visits in cat and dog breeding establishments become mandatory. This concerns all dog and cats breeders, that is to say, all persons raising breeding females and selling at least two litters per year. In France, the majority of canine and feline breeding establishments are small breeders. Regulatory constraints vary, depending on the size of the breeding establishment. Three categories of establishments are thus distinguished: unclassified establishments, and declared and authorised classified establishments. Whatever the size of the establishment at least one person, in direct contact with the animals, must have an appropriate certificate of competence.

Key words

Breeding establishment, breeder, dog, cat, health visit, animal husbandry

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...