Le point Vétérinaire Rural n° 350 du 01/11/2014
 

FAUNE SAUVAGE ET ÉLEVAGE OVIN

Cas clinique

Jean-Pierre Alzieu

Laboratoire vétérinaire départemental
de l’Ariège
Rue de Las Escoumes
09008 Foix CDIS

Un troupeau sédentaire d’ovins en Piémont pyrénéen sans maladie décelable, et en dehors de tout contexte de mise bas ou d’avortements, a fait l’objet, au printemps 2014, d’interventions ante-mortem de la part de vautours.

Résumé

→ La présence de griffures dorsales très semblables sur des brebis vivantes et la constance de lésions congestivo-hémorragiques cervicales et dorsales étendues, associées dans un cas avéré à une destruction tissulaire jugulaire unilatérale, sur des brebis auparavant sans maladie confortent l’hypothèse d’un mode d’intervention identique, ante-mortem, par des vautours fauves. L’intervention de chiens errants a été formellement écartée.

L’absence d’affections intercurrentes, le contexte clinique normal du lot et l’absence de mortalité (dans la quinzaine précédente et la quinzaine suivante) concourent, entre autres, à exclure toute autre cause de mort.

La récurrence de tels cas au printemps depuis 3 ans, dans le Piémont pyrénéen ariégeois (où l’“équarrissage naturel” n’est ni autorisé, ni pratiqué), suggère que l’insuffisance de disponibilité alimentaire usuelle (cadavres) à cette période puisse être à l’origine de cette variation de comportement des vautours.

Summary

Ante mortem lesions caused by vultures on a flock of sheep

→ Intervention by vultures ante mortem was suspected and re-enforced by the presence of very similar scratches on the back of live sheep and the consistency of widespread cervical and dorsal congestivo-haemorrhagic lesions, combined with, in a proven case, unilateral jugular tissue destruction, in previously healthy sheep. He intervention of stray dogs had been formally rejected. The absence of intercurrent disease, the normal clinical condition of the flock and the absence of mortality (in the previous fortnight and the following fortnight) contributed to exclusion of other causes of death. Such cases have occurred in spring for 3 years in the Piémont pyrénéen ariégeois, where “natural culling” is neither authorised nor practiced, and suggests that lack of usual food sources (cadavers) at this time of the year is the cause of this variation in vulture behaviour.

Key words

Sheep, griffon vulture, ante-mortem intervention
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...