Le point Vétérinaire Rural n° 345 du 01/05/2014
 

TOXICOLOGIE DES BOVINS

Cas clinique

Guillaume Forgeat*, Loïc Commun**, Laurent Alves de Oliveira***, Denis Grancher****


*Unité clinique rurale de L’Arbresle
**Unité de médecine des populations
***Unité de médecine des populations
****Unité de nutrition et toxicologie végétale
Université de Lyon, Campus vétérinaire de Lyon,
69280 Marcy-l’Étoile
denis.grancher@vetagro-sup.fr

L’intoxication ergotique, aff ection aux multiples facettes, aux conséquences graves et non traitables, reparaît en cas de météorologie “favorable” et peut impliquer d’autres moisissures que l’ergot.

Résumé

→ Les conditions météorologiques fraîches et humides de 2012 et du printemps 2013 ont favorisé le développement de l’ergot de seigle (Claviceps sp.) et d’autres moisissures dans de nombreuses cultures. Les alcaloïdes de l’ergot ont intoxiqué plusieurs troupeaux. Les deux cas présentés donnent une idée de la grande diversité des signes et symptômes imputables à cette intoxication émergeant au gré des circonstances météorologiques. La quantifi cation de la contamination des sclérotes permet souvent de confi rmer l’intoxication, mais Claviceps sp. n’est pas le seul organisme capable de synthétiser des “ergotoxines”. Les teneurs en alcaloïdes (ergocornine, ergocristine, ergocryptine, ergométrine, ergosine et ergotamine) dans les aliments incriminés (céréales) ont atteint des niveaux élevés. Il n’existe aucun traitement spécifi que et la prévention repose sur des pratiques agronomiques et le tri des productions.

Summary

Ergotism in two Charolais herds

→ Cool, wet weather in 2012 and the spring of 2013 led to the development of ergot (Claviceps sp.) and other molds in numerous cultivations. Several herds were poisoned by the ergot alkaloids. The two cases presented give an idea of the wide variety of signs and symptoms attributable to this poisoning, which is emergent due to weather conditions Quantification of sclerotia contamination is often used to confirm the poisoning but Claviceps sp. is not the only organism capable of synthesizing « ergotoxines ». The alkaloid content (ergocornine, ergocristine, ergocryptine, ergometrine, ergotamine and ergosine) in the foods implicated (cereals) have reached high levels. There is no specific treatment and prevention based on agronomic practices and production management.

Key words

Ergot (Claviceps purpurea Tul.), charolais, dry gangrene, cereals, ergot alkaloids
Du printemps 2013 jusqu’en mars 2014, un nombre important de bovins allaitants ont perdu leur queue, présenté des oreilles “brûlées” à leur périphérie, des veaux se sont trouvés hypotoniques, des vaches affaiblies. Parallèlement, le même genre de symptômes était observé dans des élevages laitiers avec une perte de production laitière. Les deux cas présentés ici concernent deux élevages de vaches charolaises de Saône-et-Loire. PREMIER CAS (FÉVRIER 2013) 1. Symptômes et commémoratifs Dans un élevage de bovins charolais de 110 vaches dont 28 primipares, ...
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité