Le point Vétérinaire Rural n° 343 du 01/03/2014
 

AFFECTIONS VIRALES EN ÉLEVAGE BOVIN

Article original

Éric Le Drean*, Véronique Duquesne**, Cyril Bapelle***, Françoise Mesi****, Cédric Chapuis*****


*Institut en santé agroenvironnement (Isae),
10, rue Claude-Bourgelat, 35306 Fougères
**Anses, Laboratoire de Sophia-Antipolis,
Unité Pathologie des ruminants, Les Templiers,
105, route des Chappes, BP 111, 06902 Sophia-Antipolis
***Institut en santé agroenvironnement (Isae),
10, rue Claude-Bourgelat, 35306 Fougères
****GDS France, 149, rue de Bercy, 75012 Paris
eric.le-drean@cg35.fr

Le prélèvement de cartilage à l’oreille obtenu par la pose d’une boucle auriculaire d’identification est un aussi bon échantillon que le sang pour garantir que des bovins ne sont pas infectés permanents immunotolérants.

Résumé

→ Dans le cadre du dépistage des animaux infectés permanents immunotolérants vis-à-vis du virus de la diarrhée virale bovine, les performances de cette matrice inhabituelle en France que constitue le prélèvement de cartilage auriculaire ont été excellentes sur presque tous les critères étudiés :

– la faisabilité de terrain (facilité et faible coût de prélèvement, bonne traçabilité, délais, peu d’anomalies) ;

– la qualité de la matrice (concordance, vieillissement, stabilité) ;

– la performance des réactifs (excepté pour l’Elisa LSI [NS2-3]) chez les bovins âgés de moins de 6 mois.

Summary

Screening for BVD using auricular biopsies is reliable

→ Sampling of auricular cartilage was used for the screening of animals permanently infected with bovine viral diarrhoea. This method is unusual in France and the results were excellent on almost all criteria studied:

– feasibility in the field (ease and low cost of collection, good

traceability, time, few anomalies);

– quality of the matrix (conformability, aging, stability);

– performance of reagents (except for Elisa LSI [NS2-3]) in cattle aged less than 6 months.

Key words

Calf, beef, BVD, biopsy, PCR, Elisa, laboratory analyses
Les anticorps colostraux peuvent gêner le dépistage des animaux infectés permanents immunotolérants (IPI) vis-à-vis du virus de la diarrhée virale bovine (BVD). Il convient donc de réaliser le prélèvement avant la première buvée pour prévenir cette interférence diagnostique. De plus, dans le cadre de la constitution d’un fichier de garantie “non IPI”, un dépistage systématique à moindre coût et assorti d’une faible logistique est souhaitable. Avec l’avènement de la PCR (polymerase chain reaction), l’idée que le sang ne constitue pas ...
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité