Le point Vétérinaire n° 342 du 01/01/2014
 

MÉDECINE INTERNE

Dossier

Caroline Léger

Clinique vétérinaire Alliancevet
73, avenue Jean-Kiffer
94420 Le Plessis-Trévise
www.alliancevet.fr
contact@alliancevet.fr

Deux localisations de thombo-embolies sont détaillées : les thrombo-embolies pulmonaires, fréquentes chez l’homme et sans doute sous-diagnostiquées chez l’animal, et les thrombo-embolies aortiques, principalement d’origine cardiaque, chez le chat.

Résumé

→ Bien que provenant d’un mécanisme physiologique similaire, les thrombo-embolies pulmonaire et aortique ne se manifestent pas de la même façon. Les méthodes de diagnostic ne sont donc pas les mêmes. Tandis que les thrombo-embolies (TE) artérielles sont la plupart du temps une complication de cardiomyopathies, l’éventail d’affections responsables de TE pulmonaire est beaucoup plus large. De plus, si le diagnostic des TE artérielles félines repose essentiellement sur des signes cliniques très évocateurs, le diagnostic des TE pulmonaires apparaît beaucoup plus complexe. Toute dyspnée d’apparition brutale, en particulier chez un animal présentant une maladie favorisante, doit faire suspecter l’évolution d’une TE pulmonaire. Cependant, l’obtention d’un diagnostic de certitude est difficile. Le recours à l’imagerie et à l’étude de l’hémostase est nécessaire à ce diagnostic et à l’évaluation des conséquences pulmonaires, cardiaques et systémiques de la TE. Les examens disponibles sont de plus en plus nombreux et performants, mais manquent encore de spécificité et/ou sont difficilement réalisables.

Une meilleure identification des états d’hyper­coagulabilité représente un enjeu majeur pour la gestion prophylactique des animaux à risque.

Summary

Thromboembolism : diagnosis in dogs and cats

→ Arterial thromboembolism (TE) is mostly a complication of cardiomyopathy, however the range of diseases causing pulmonary TE is much broader. In addition, the diagnosis of feline arterial TE is based mainly on very specific clinical signs (the Œ5P’ rule), but the diagnosis of pulmonary TE appears much more complex. Any sudden onset of dyspnoea, especially in an animal with a predisposing disease, should suggest the development of a pulmonary TE. It is difficult to establishment the diagnosis with certainty. The use of medical imaging techniques and the study of haemostasis is necessary for diagnosis and evaluation of pulmonary and systemic consequences of the TE. There are more and better available tests, but they lack specificity and/or are difficult to perform. Anaesthesia is required to perform the tests and their availability in veterinary medicine is limited. Better identification of hypercoagulable states also represents a major challenge for the prophylactic management of animals at risk.

Key words

Pulmonary thromboembolism, radiography, angiography, study of haemostasis, Doppler echocardiography

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...