Le point Vétérinaire n° 342 du 01/01/2014
 

ANTIBIORÉSISTANCE

Article original

Nicolas Keck*, Jean-Yves Madec**, Antoine Dunié-Mérigot***, Marisa Haenni****


*Laboratoire départemental vétérinaire de l’Hérault
306, rue Croix-de-las-Cazes, CS 69013
34967 Montpellier Cedex 02
**Anses
Unité antibiorésistance et virulence bactériennes
31, avenue Tony-Garnier
69364 Lyon Cedex 07
***Clinique vétérinaire Languedocia
395, rue Maurice-Béjart
34080 Montpellier
****Anses
Unité antibiorésistance et virulence bactériennes
31, avenue Tony-Garnier
69364 Lyon Cedex 07

Des cas d’infections nosocomiales dues à un clone particulier de staphylocoque mettent en évidence le rôle potentiel des pratiques vétérinaires dans sa dissémination.

Résumé

→ Des cas répétés d’infections postopératoires dues à un clone particulier de Staphylococcus pseudintermedius résistant à la méticilline (SPRM) sont survenus dans une clinique vétérinaire entre 2007 et 2009. Cliniquement, il semble possible de distinguer des cas avec évolution rapide de l’infection (inférieure à 3 semaines) ou plus lente et difficile à détecter. Malgré les traitements antibiotiques, les délais de guérison ont été longs. De façon générale, les conséquences des infections dues aux staphylocoques à coagulase positive en médecine vétérinaire des carnivores domestiques ont évolué de façon défavorable depuis l’émergence de souches résistantes à la méticilline, en même temps qu’à de nombreux autres antibiotiques. De plus, leur capacité à persister dans l’environnement des habitations et des cliniques vétérinaires et à se transmettre entre animaux, qu’ils soient porteurs asymptomatiques ou malades, pose des difficultés de maîtrise des infections.

Summary

Nosocomial infections by multiresistant staphylococci in a veterinary clinic

→ Repeated cases of postoperative infections due to a particular clone of Staphylococcus aureus pseudintermedius resistant to methicillin (MRSP) occurred in a veterinary clinic between 2007 and 2009, following surgery. Clinically, it appeared possible to distinguish rapidly evolving infection (less than 3 weeks) and an infection that developed more slowly with changes that were difficult to detect. Despite antibiotic treatment, recovery times were long. In general, the consequences of infections due to coagulase-positive staphylococci in veterinary medicine of dogs and cats has evolved unfavourably since the emergence of methicillin-resistant strains at the same time as many other antibiotics. Moreover, their ability to persist in the house and veterinary clinic environments and to be transmitted between animals, whether asymptomatic or sick, raises issues of infection control.

Key words

Staphylococcus pseudintermedius, antibiotic resistance, epidemiology, pathogenesis, nosocomial infections, prevention

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...