Le point Vétérinaire Rural n° 342 du 01/01/2014
 

PARASITOLOGIE DES BOVINS

Étude

Arnaud Delafosse

Groupement de défense sanitaire
de l’Orne, BP 138, 61004 Alençon

L’intérêt de l’Elisa Ostertagia réalisé sur le lait de tank comme indicateur de pertes de production en élevage laitier est confirmé.

Résumé

→ MÉTHODE ET OBJECTIFS : Un test Elisa a été utilisé pour quantifier les anticorps dirigés contre O. Ostertagidans le lait de tank à l’aide d’un ratio de densité optique (ODR) entre 2008 et 2010 sur les troupeaux laitiers de l’Orne (Normandie) dans l’objectif d’évaluer l’intérêt de ce test comme indicateur de pertes de production en élevage laitier.

→ RÉSULTATS : Une relation est montrée entre l’ODR et les paramètres de reproduction, et de mortalité chez les veaux après sevrage.

→ DISCUSSION : Une forte infestation retarde l’âge de maturité sexuelle des génisses en ralentissant leur croissance pondérale et réduit la probabilité de fécondation des vaches, augmentant l’intervalle vêlage-vêlage. La mortalité après sevrage pourrait être due à la sensibilité au parasitisme des bovins lors de la première saison de pâturage ou à un mauvais transfert de l’immunité colostrale.

Summary

Association between the level of anti-Ostertagia ostertagi antibodies in tank milk and reproductive and mortality parameters in cattle

→ Method and Objectives: An Elisa test was used to quantify antibodies against O. ostertagi in bulk tank milk using an optical density ratio (ODR) between 2008 and 2010 on dairy herds in Orne (Normandy, France) with the aim to assess the relevance of this test as an indicator of production losses in dairy farming.

→ Results: A relationship is shown between the ODR and reproductive parameters, as well as a higher mortality in calves after weaning.

→ Discussion: A heavy infestation retards the age of sexual maturity of heifers by slowing their weight gain. It also reduces the likelihood of fertilisation of cows, thereby increasing the interval between calving. Mortality after weaning may be due to the sensitisation of the cattle to parasitism during their first grazing season or poor transfer of colostral immunity.

Key words

Ostertagia, Elisa, tank milk, production parameters
En Europe occidentale, les espèces les plus importantes de nématodes gastro-intestinaux (GI) chez les bovins laitiers sont Ostertagia ostertagiet Cooperia oncophora [7]. L’impact de ces parasites est considéré comme majeur lors de la première saison de pâturage, mais des études ont démontré que des infestations subcliniques pouvaient limiter la production de lait [4, 10]. La difficulté majeure reste cependant l’identification des troupeaux où le niveau d’infestation est assez élevé pour justifier un traitement antiparasitaire chez les adultes [14]. Des méthodes immuno-enzymatiques ...
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité