Le point Vétérinaire n° 341 du 01/12/2013
 

Errata

Une erreur de maquette s’est malencontreusement glissée en page 20, la dernière de l’article “Échographie des reins anormaux chez le chien et le chat” d’Hélène Kolb et coll., et a rendu une partie du texte illisible. Voici le texte complet de cette page.

Une pyélectasie modérée à marquée peut également s’observer lors d’insuffisance rénale chronique ou aiguë. L’étude de D’Anjou montre, dans un contexte d’insuffisance rénale (et non d’obstruction urinaire cette fois), une dilatation pyélique pouvant atteindre 10,8 mm chez le chien et 7,3 mm chez le chat, associée à des modifications parenchymateuses et parfois à des lithiases rénales. La pyélectasie est plus souvent bilatérale (76 % des chiens et des chats) et symétrique (un tiers des animaux).

Les tumeurs responsables d’une pyélectasie sont celles qui affectent le trigone vésical (carcinome transitionnel de la vessie et/ou de l’urètre en particulier), les lésions urétérales, mais aussi rétropéritonéales (sarcomes des tissus mous).

Certaines masses non tumorales (abcès ou granulomes) localisées en région rétropéritonéale sont susceptibles de comprimer les uretères, à l’origine d’une obstruction et d’une pyélectasie [4].

En conclusion, lors de pyélectasie, le manipulateur doit toujours avoir le réflexe de suivre l’uretère proximal afin de confirmer ou d’infirmer la présence d’un obstacle urétéral (un calcul en particulier).

2. Calculs rénaux

Les calculs rénaux se manifestent par une interface hyperéchogène plus ou moins importante, associée à un cône d’ombre sous-jacent. Ce cône d’ombre n’est pas toujours visible lorsque les calculs sont de petite taille ou, à l’inverse, il l’est beaucoup s’ils sont proches de la focale, s’ils sont perpendiculaires au faisceau ultrasonore et si la sonde utilisée est de haute fréquence. La sensibilité de l’échographie dans la détection des calculs rénaux est meilleure que celle de la radiographie. Les calculs non radio-opaques ne sont visibles qu’à l’échographie. Les calculs localisés dans le bassinet sont facilement décelables et viennent parfois se mouler à la cavité pyélique (photos 10a et 10b). Le manipulateur doit éviter quelques pièges, comme confondre les petits foyers de minéralisation rénale ou les diverticules fibrosés du bassinet (en particulier chez l’animal âgé) avec des petits calculs.

Conclusion

L’échographie est un outil incontournable pour le diagnostic des affections rénales. Cependant, certaines images n’étant pas spécifiques, le manipulateur a souvent recours aux prélèvements échoguidés (cytoponctions ou biopsies) pour établir un diagnostic de certitude.

Références

  • 1. Barthez PY et coll. Prevalence of polycystic kidney disease in persian and persian related cats in France. J. Feline Med. Surg. 2003;5:345-347.
  • 2. Bonazzi MB et coll. Comparison between ultrasound and genetic testing for the early diagnosis of polycystic kidney disease in persian and exotic shorthair cats. J. Feline Med. Surg. 2009;11:430-434.
  • 3. Bryan JN, Henry CJ, Turnquist SE et coll. Primary renal neoplasia. J. Vet. Intern. Med. 2006;20:1155-1160.
  • 4. D’Anjou MA. Kidneys and ureters. In: Penninck D, D’Anjou MA. Atlas of small animal ultrasonography. Ed. Blackwell Publishing, Ames, Iowa. 2008:339-364.
  • 5. D’Anjou MA, Bedard A, Dunn ME. Clinical significance of renal pelvic dilatation on ultrasound in dogs and cats. Vet. Radiol. Ultrasound. 2011;52(1):88-94.
  • 6. Moe L, Lium B. Hereditary multifocal renal cystadeno­carcinomas and nodular dermatofibrosis in 51 German shepherd dogs. J. Small Anim. Pract. 1997;38:497-505.
  • 7. Seiler GS et coll. Ultrasonographic findings in cairn terriers with preclinical renal dysplasia. Vet. Radiol. Ultrasound. 2010;51(4):453-457.
  • 8. Valdes Martinez A, Cianciolo R, Mai W. Association between renal hypoechoic subcapsular thickening and lymphosarcoma in cats. Vet. Radiol. Ultrasound. 2007;48(4):357-360.

Dans l’article : “Insulinome traité par pancréatectomie partielle chez un golden retriever” de Claire Deroy et coll., les titres des figures 1 et 2, en pages 66 et 67, ont été inversés. La figure 1 s’intitule en fait “Suivi de la glycémie durant l’hospitalisation”, et la figure 2, “Suivi de la glycémie postopératoire”.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité