Le point Vétérinaire Rural n° 337 du 01/07/2013
 

INFECTIONS BACTÉRIENNES EN PRODUCTION DE CANARDS

Étude

Charles Facon*, Laurent Deffreix**, Julie Fontaine***, Hubert Gantelet****, Éric Thibault*****


*Labovet conseil, ZAC de la Buzenière,
22, rue Olivier-de-Serres 85500 Les Herbiers
c.facon@reseaucristal.fr
**Biosud Experts, 281, avenue du Béarn 40330 Amou
***Fili@vet, 7, rue de Champre, 79700 Mauléon
****BioVac, 4, rue Olivier-de-Serres, BP 10061 Angers
Technopole, 49071 Beaucouzé Cedex
*****BioVac, 4, rue Olivier-de-Serres, BP 10061 Angers
Technopole, 49071 Beaucouzé Cedex

Les bases de données de plusieurs laboratoires ont été réunies afin de mieux cerner l’infection par Riemerella anatipestifer, maladie fréquente à la symptomatologie variée.

Résumé

OBJECTIFS

→ Préciser les tableaux cliniques associés à la riemerellose.

→ Affiner la connaissance par sérotypage de Riemerella anatipestifer au laboratoire.

→ Améliorer la gestion des cas cliniques d’infection à R. anatipestifer en élevage.

MATÉRIEL ET MÉTHODE

→ Pour la bactériologie, les organes cibles sont ensemencés sur gélose additionnée de sang de mouton et d’antibiotiques pour une incubation sous atmosphère enrichie en CO2.

→ Des tests d’agglutinations rapides sont réalisés sur lame à l’aide de réactifs de sérodiagnostic fournis par BioVac.

RÉSULTATS

→ En Bretagne et en Pays de la Loire, les riemerelles sont isolées majoritairement chez le canard de Barbarie. Elles le sont presque exclusivement chez le canard mulard dans le Sud-Ouest.

→ Les sérotypes de riemerelles diffèrent selon les régions.

→ Les âges d’isolement de R. anatipestifer sont extrêmement distincts selon le type de production de canards.

→ L’association est fréquente avec E. coli chez le canard de Barbarie. Elle reste rare chez le canard mulard.

DISCUSSION

→ La saisonnalité du climat et des marchés explique pour partie la saisonnalité des isolements de riemerelles.

→ Les périodes d’interventions manuelles comme les vaccinations sont aussi à rapprocher des pics d’isolement de R. anapestifer.

→ Si l’antibiothérapie reste nécessaire au traitement de la riemerellose, des solutions prophylactiques sont appelées en renfort pour maîtriser cette maladie, dans un contexte de prescriptions raisonnées d’antibactériens.

Summary

Riemerellosis serotypes differ by type of production in France

OBJECTIVES

→ Identify the clinical picture associated with riemerellosis.

→ Refine information by serotyping Riemerella anatipestifer in the laboratory.

→ Improve the management of clinical cases of Riemerella anatipestifer infection on the farm.

MATERIALS AND METHODS

→ For bacteriology, target organs are seeded onto agar supplemented with sheep blood and antibiotics for incubation under CO2-enriched atmosphere.

→ Rapid agglutination tests are performed on slides using serological reagents provided by BioVac.

RESULTS

→ In Brittany and Pays de la Loire, riemerelles are mostly isolated from Muscovy ducks. They are found almost exclusively in mulard ducks in the Southwest.

→ Riemerelle serotypes differ by region.

→ The age at which Riemerella anatipestifer are isolated differs significantly depending on the type of duck production.

→ Riemerella anatipestifer is commonly associated with E. coli in Muscovy ducks. It is rare in mulard ducks.

DISCUSSION

→ The seasonality of the weather and the markets partly explains the seasonality of riemerelle isolates.

→ Periods of manual interventions such as vaccinations are also associated with R. anapestifer isolation peaks.

→ Although antibiotics are required to treat riemerellosis, prophylactic solutions are called for as a necessary back-up to help control the disease, in the context of rational antibacterial use.

Key words

Riemerella anatipestifer, riemerellosis, infectious serositis, serotype, Muscovy duck, mulard duck, laboratory
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...