Le point Vétérinaire n° 331 du 01/12/2012
 

UROLOGIE FÉLINE

DOSSIER

Mathieu Faucher

Clinique vétérinaire Alliance
8, boulevard Godard
33300 Bordeaux

Le diagnostic de la cystite idiopathique féline est établi par exclusion des autres causes d’affection urinaire.

Résumé

→ Les symptômes évocateurs d’affection du bas appareil urinaire (ABAU) sont un motif de consultation fréquent chez le chat. Lorsque l’animal est jeune, la cystite idiopathique est le diagnostic différentiel à considérer en priorité, mais son diagnostic repose sur l’exclusion des autres causes d’ABAU. L’analyse urinaire et un examen d’imagerie médicale doivent être réalisés dès la première consultation. Ils visent à exclure la possibilité d’une lithiase, mais aussi à rechercher des facteurs de risque de cystite idiopathique ou d’infection urinaire. Le niveau d’examens complémentaires doit être plus élevé lors d’épisodes récurrents afin de parfaire l’exclusion des causes d’ABAU. Des études d’imagerie plus poussée, une bactériologie urinaire voire une urétro-cystoscopie peuvent être conduits.

Summary

Diagnosis of idiopathic cystitis in cats

→ The symptoms manifested in case of feline lower urinary tract disease (FLUTD) are a frequent reason for consultation in cats. In young animals, idiopathic cystitis is the differential diagnosis to consider in priority, but the diagnosis is based on exclusion of other causes of FLUTD. Urinalysis and medical imaging should be done in the first instance. These examinations are indicated in order to exclude the possibility of lithiasis, but also to check for the risk factors for idiopathic cystitis or urinary tract infection. Further tests are required in cases in recurrence in order to completely exclude other causes of FLUTD and further imaging studies, urinary bacteriology or urethrocystoscopy may be performed.

Key words

Idiopathic cystitis, cat, stones, urinalysis
Lors d’affection du bas appareil urinaire (ABAU) chez le chat, la cystite idiopathique féline (CIF) est le diagnostic le plus fréquent (environ deux tiers des cas) [3, 4, 5]. Le diagnostic de la CIF nécessite d’exclure les autres causes d’ABAU. Les examens complémentaires doivent cependant être adaptés à la sévérité et à la fréquence des signes.1 Hiérarchisation des hypothèses diagnostiquesLors d’ABAU, l’animal est présenté pour une combinaison de signes cliniques : dysurie, pollakiurie, strangurie, hématurie et périurie. Ces signes sont absents ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Jacques Mézard, sénateur du Cantal, est nommé ministre de l’Agriculture. Vous diriez plutôt que :

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité