Le point Vétérinaire n° 320 du 01/11/2011
 

RADIOLOGIE

Quel est votre diagnostic ?

Caroline Fina*, Fouzia Stambouli**


*CHUVA, Pôle d’imagerie médicale
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
**CHUVA, Pôle d’imagerie médicale
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort

Présentation clinique

Un chien braque allemand de 4 ans est présenté en consultation pour une boiterie chronique sans appui du membre postérieur gauche, d’apparition soudaine, un mois auparavant. L’examen de l’animal révèle une plantigradie modérée avec une hyperflexion des doigts et une tuméfaction de la corde du jarret associée à une hyperflexion anormale du tarse. L’examen neurologique est normal.

Des clichés radiographiques de face et de profil du tarse gauche sont réalisés (photos 1 et 2).

Qualité de l’image

→ La densité est satisfaisante. La netteté et la finesse des détails des images sont correctes.

→ Le cadrage est bon. Il inclut le tiers distal du tibia et la région diaphysaire des métatarses. La rotation est minime : les lèvres de la trochlée du talus et les métatarses sont superposés sur l’incidence médiolatérale. Les malléoles sont symétriques et la partie proximale des métatarses est désuperposée sur l’incidence dorsoplantaire.

Description de l’image radiographique

→ Une tuméfaction majeure focale du tendon calcanéen est notée. Elle s’étend jusqu’en partie diaphysaire distale du tibia et dorsalement au calcanéus. Elle est plus marquée en partie latérale. Le reste des tissus mous entourant le tarse est normal.

→ Le contour de la tubérosité du calcanéus est irrégulier. Une ostéoprolifération lisse, discontinue à bord net, est responsable de cette modification.

→ Un élément minéralisé à contour net, de forme ovoïde, mesurant 6 mm, est observé latéroproximalement au calcanéus et superposé à la zone de projection du tendon gastrocnémien. D’autres petites minéralisations ponctiformes sont visibles proximalement à cet élément.

→ Les interlignes articulaires sont normaux à l’exception de l’interligne tibiotarsien qui est irrégulier et discrètement élargi dans sa portion médiale.

→ Une discrète ostéophytose est présente sur le bord médial des os du tarse, en face dorsoplantaire.

→ Le tibia, la fibula et les métatarsiens, en revanche, sont d’aspect normal.

Interprétation

→ La tuméfaction tendineuse majeure et la minéralisation tissulaire sont des signes en faveur d’une tendinopathie chronique du tendon d’Achille. La réaction périostée sur la tubérosité calcanéenne évoque une fracture par avulsion ancienne.

→ Les signes cliniques (plantigradie, hyperflexion des doigts) associés aux signes radiographiques précédents permettent d’établir un diagnostic de rupture partielle du tendon gastrocnémien qui s’insère sur la surface proximale latérodorsale du calcanéus.

→ De discrets signes d’instabilité tibiotarsienne et une arthrose débutante du tarse sont également présents.

DISCUSSION

Le tendon d’Achille (ou tendon calcanéen commun) est composé de trois tendons distincts : le tendon du muscle gastrocnémien, le plus important des trois, le tendon du muscle fléchisseur superficiel des doigts, et le tendon commun aux muscles biceps fémoral, gracile, et semi-tendineux [3, 2].

La radiographie est généralement peu spécifique pour mettre en évidence des lésions tendineuses, à l’inverse de lésions osseuses ou articulaires. Cependant, dans le cas d’une rupture du tendon Achille, l’image radiographique est assez caractéristique. Dans un contexte aigu (traumatique), une tuméfaction du tendon, un défaut osseux sur la tubérosité calcanéenne associé à un fragment osseux, sont les signes évocateurs d’une fracture par avulsion. Dans un contexte chronique, les signes radiographiques consistent en une ostéoprolifération sur la tubérosité calcanéenne et des minéralisations dystrophiques du tendon [1].

L’échographie tendineuse, examen de choix, évalue “l’architecture” du tendon lésé en mettant en évidence une tuméfaction du tendon, l’interruption totale ou partielle de l’échostructure normale fibrillaire, un hématome ou des minéralisations dystrophiques au sein du tendon [2, 3]. Elle précise également la localisation de la lésion car chaque composant du tendon d’Achille peut être évalué séparément (encadré complémentaire sur www.WK-Vet.fr) [4].

Références

  • 1. Bonneau NH, Olivieri M, Breton L. Avulsion of the gastrocnemius tendon in the dog causing flexion of the hock and digits. J. Am. Anim. Hosp. Assoc. 1982; 19: 717-722.
  • 2. King M, Jerram R. Achilles tendon rupture in dogs. Comp. Contin. Educ. Pract. Vet. 2003; 25(8): 613-620.
  • 3. Kramer M, Gerwing M, Michele U et coll. Ultrasonographic examination of injuries to the Achilles tendon in dogs and cats. J. Small Anim. Pract. 2001; 42: 531-535.
  • 4. Lamb CR, Duvernois A. Ultrasonographic anatomy of the normal canine calcaneal tendon. Vet. Radiol. Ultrasound. 2005; 46: 326-330.

Image radiographie de face (dorsopalmaire) du tarse gauche 1. Tuméfaction tissulaire plus marquée latéralement au calcanéus. 2. Éléments minéralisés.

Image radiographie de profil du tarse gauche 1. Tuméfaction du tendon d’Achille. 2. Ostéoprolifération étendue en partie proximale du calcanéus. 3. Élément minéralisé.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité