Le point Vétérinaire n° 317 du 01/07/2011
 

RADIOLOGIE

Quel est votre diagnostic ?

Fouzia Stambouli

Unité d’imagerie médicale
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort

Présentation clinique

Une lapine stérilisée âgée de 6 ans est présentée en consultation pour une exophtalmie bilatérale. L’examen clinique révèle une dyspnée accentuée par la moindre manipulation de l’animal.

Des radiographies de face et de profil du thorax sont réalisées (photos 1 et 2, photos 3 et 4 et encadré 1 complémentaires sur www.WK-Vet.fr).

Qualité de l’image

→ La qualité photographique (densité, contraste, netteté) est satisfaisante.

→ Le positionnement, le cadrage et le centrage sont parfaits sur l’incidence ventro-dorsale. En revanche, le cliché de profil montre une rotation de l’animal (les côtes ne sont pas superposées).

→ Les clichés sont bien pris en inspiration.

Description de l’image

→ Les structures extrathoraciques ne révèlent aucune anomalie. L’animal est en bon état d’embonpoint.

→ La portion craniale de la cavité thoracique est occupée par une opacité tissulaire homogène ventrale. Elle apparaît centrale, symétrique et à contour net sur l’incidence ventro-dorsale. La trachée est déplacée dorsalement, la bifurcation trachéo-bronchique caudalement (6e-7e espaces intercostaux) ce qui témoigne d’un effet de masse.

→ Le contour de la silhouette cardiaque est peu net sur les deux incidences et forme un signe de la silhouette positive avec la masse. Seule la portion caudale du cœur est visible sur l’incidence de face.

→ Le contour diaphragmatique est mal défini sur l’incidence ventro-dorsale.

→ Les lobes pulmonaires craniaux et moyens sont totalement collabés. Seuls les lobes caudaux sont correctement ventilés. Leur extrémité caudo-dorsale est décollée de la colonne vertébrale.

Interprétation

→ Les signes radiographiques sont caractéristiques d’une volumineuse masse médiastinale cranio-ventrale et d’un discret épanchement pleural.

→ Ils évoquent en premier lieu l’hypothèse d’un lymphome thymique ou d’un thymome.

→ Une échographie suivie d’une cytoponction échoguidée de la masse a permis d’établir le diagnostic de thymome.

DISCUSSION

Les deux causes principales de masses médiastinales cranio-ventrales chez le lapin sont le lymphome thymique et le thymome. Les thymomes sont des tumeurs peu fréquentes et apparaissent plutôt chez des lapins adultes ou âgés [1, 2, 3]. Les symptômes sont tardifs et résultent de “l’effet de masse” exercé par la tumeur sur les organes thoraciques (encadré complémentaire 2 sur www.WK-Vet.fr). L’exophtalmie bilatérale fait partie des signes qui accompagnent les masses médiastinales volumineuses [1, 2, 3]. Le lapin a comme particularité un large sinus veineux rétro-orbitaire. Toute cause responsable d’une gêne au retour veineux (par compression de la veine cave craniale) peut produire secondairement une exophtalmie bilatérale comme dans le cas présent.

Il est assez fréquent qu’une masse médiastinale cranio-ventale soit confondue avec une cardiomégalie. Il est important de prêter une attention particulière à la position de la bifurcation trachéo-bronchique qui est systématiquement déplacée en cas de volumineuse masse médiastinale mais jamais lors de cardiomégalie.

L’aspect radiographique des thymomes et lymphomes thymiques est identique. L’échographie dans les deux cas révèle une masse hypoéchogène homogène (photo complémentaire 5 sur www.WK-Vet.fr). Dans le cas du thymome, la masse peut avoir aussi un aspect nodulaire ou polykystique. Le diagnostic différentiel histologique entre un thymome et un lymphome thymique reste souvent difficile à établir et repose essentiellement sur la présence ou non de cellules épithéliales [2].

Radiographie de face (ventro-dorsale) du thorax

1. Masse médiastinale. 2. cœur déplacé caudalement. 3. silhouette diaphragmatique peu nette.

Radiographie de profil droit du thorax

1. Masse médiastinale. 2. cœur déplacé caudalement. 3. Silhouette diaphragmatique peu nette. 4. Déviation caudo-dorsale de la bifurcation trachéobronchique 5e-6e espaces intercostaux. 5. Décollement des lobes.

  • 1. Heatley JJ, Smith AN. Spontaneous neoplasms of lagomorphs. Vet. Clin. North Exot. Anim Pract. 2004: 61-577.
  • 2. Kostolich M, Panciera RJ. Thymoma in a domestic rabbit. Cornell Vet. 1992; 82: 125-129.
  • 3. Quesenberry K. Lymphoproliferative disorders. In: Carpenter JW, Quesenberry KE (eds). Ferrets, Rabbits and Rodents: Clinical medicine and surgery. 2nd ed. Saunders, Philadelphia. 2003: 216-220.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité