Le point Vétérinaire n° 316 du 01/06/2011
 

RADIOLOGIE

Quel est votre diagnostic ?

Caroline Fina*, Fouzia Stambouli**


*Chuva, Pôle d’imagerie médicale
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
**Chuva, Pôle d’imagerie médicale
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort

Présentation clinique

Un chien cavalier king Charles mâle âgé de 7 ans est présenté en consultation pour l’exploration d’un souffle cardiaque. Les propriétaires rapportent un épisode de syncope 2 mois avant la consultation et l’apparition d’une toux sèche depuis 1 semaine.

L’examen clinique confirme le souffle cardiaque systolique apexien gauche gradé IV/VI sans autre anomalie.

Des radiographies de face et de profil du thorax sont réalisées (photos 1 et 2).

Qualité de l’image

→ La densité, le contraste, la netteté et la finesse des détails sont satisfaisants.

→ Une rotation minime est présente sur les deux clichés, mais reste acceptable. Sur l’incidence latérale, les parties proximales des côtes ne sont pas superposées. Sur l’incidence ventro-dorsale, la portion craniale du sternum n’est pas complètement superposée au rachis.

→ Les clichés sont pris en inspiration. L’angle lombo-diaphragmatique est en regard de T12-T13 sur la vue de profil, et la partie médiane de la coupole diaphragmatique en regard de T10 sur le cliché de face.

Description de l’image radiographique

→ La portion distale de la trachée est déplacée dorsalement par une volumineuse masse d’opacité tissulaire au contour assez net, cranialement à la bifurcation trachéo-bronchique sur l’incidence de profil.

→ Cette masse centrale de 7 x 5 cm est située entre 11 heures et 1 heure sur l’incidence de face (zone de projection de l’aorte) et dévie brutalement la trachée et la bifurcation trachéo-bronchique à droite.

→ Les rapports cardio-thoraciques sont augmentés, avec un rapport cœur droit-cœur gauche modifié (trois quarts/un quart). Le contact cœur-sternum est augmenté sur la vue de profil et un bombement modéré du cœur droit est observé sur la vue de face. Ces signes indiquent une cardiomégalie droite.

→ Les vaisseaux pulmonaires sont d’un calibre normal.

→ Une opacification broncho-interstitielle discrète généralisée est notée, compatible avec l’âge de l’animal.

→ Enfin, les structures osseuses, les tissus mous extrathoraciques et l’abdomen cranial sont normaux.

Interprétation

→ Le diagnostic différentiel d’une masse à la base du cœur inclut une adénomégalie trachéo-bronchique, une tumeur de la base du cœur (chémodectome), une dilatation atriale droite ou une tumeur pulmonaire localisée en région péri-hilaire (tableau complémentaire sur www.wk-vet.fr).

→ Ici, la déviation brutale, dorsale et à droite de la trachée, ainsi que la zone de projection aortique de la masse évoquent fortement un chémodectome. Une cardiomégalie droite modérée lui est associée.

DISCUSSION

Les chémodectomes sont des tumeurs des chémorécepteurs, dont le plus important est situé dans l’adventice de la crosse aortique (glomus aortique). Les chémodectomes du glomus aortique représentent 8 % des tumeurs cardiaques canines [1]. Ils sont localisés à la base de l’aorte ou entre l’aorte et l’artère pulmonaire.

Les animaux atteints sont présentés pour une intolérance à l’effort, une syncope ou une dyspnée, bien que certains soient asymptomatiques. Un épanchement péricardique peut être associé et entraîner une insuffisance cardiaque droite congestive [3].

L’examen radiographique du thorax vise à identifier la masse cardiaque, à réaliser un bilan d’extension thoracique, et à observer un éventuel épanchement péricardique [2]. L’échocardiographie précise la localisation de la tumeur et évalue les conséquences sur la fonction et le rythme cardiaque. Le diagnostic de certitude requiert un examen histologique. Le chémodectome est d’évolution lente et de faible malignité, mais son développement local limite la résection chirurgicale. La péricardectomie à des fins palliatives améliore significativement la durée de survie des animaux concernés [3].

Références

  • 1. Ware WA, Hopper DL. Cardiac tumors in dogs: 1982-1995. J. Vet. Intern. Med. 1999; 13: 95-103.
  • 2. Suter PF, Lord PF Cardiac neoplasia. In: Thoracic radiography: A Text-Atlas of thoracic diseases of the dog and cat. Stonegate Press, Davis, California. 1984: 426-430.
  • 3. Ehrhart N, Ehrhart J, Willis J et coll. Analysis of factors affecting survival in dogs with aortic body tumors. Vet. Surg. 2002; 31: 44-48.

Radiographie de face (ventro-dorsale) du thorax.

1. Masse médiastinale. 2. Trachée et bifurcation trachéo-bronchique déplacées à droite par la masse. 3. Cardiomégalie. 4. Bombement du cœur droit.

Radiographie de profil du thorax.

1. Masse médiastinale. 2. Déplacement dorsal (profil) de la trachée. 3. Rapport cardio-thoracique augmenté. 4. Augmentation du contact cœur-sternum.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité