Le point Vétérinaire Rural n° 315 du 01/05/2011
 

MÉDECINE DE TROUPEAU EN ÉLEVAGE LAITIER

Cas clinique

Gilles Le Sobre*, Pauline Otz**, Gildas Fernandez***, Jos Noordhuizen****


*Ucra, Unité Clinique rurale de l’Arbresle,
VetAgro Sup, Campus vétérinaire de Lyon,
1, avenue Bourgelat,
69280 Marcy-l’Étoile Cedex
g.lesobre@vetagro-sup.fr ou ucra@vetagro-sup.fr
**Ucra, Unité Clinique rurale de l’Arbresle,
VetAgro Sup, Campus vétérinaire de Lyon,
1, avenue Bourgelat,
69280 Marcy-l’Étoile Cedex
g.lesobre@vetagro-sup.fr ou ucra@vetagro-sup.fr
***Ucra, Unité Clinique rurale de l’Arbresle,
VetAgro Sup, Campus vétérinaire de Lyon,
1, avenue Bourgelat,
69280 Marcy-l’Étoile Cedex
g.lesobre@vetagro-sup.fr ou ucra@vetagro-sup.fr
****VACQA-International, France-Portugal
*****Charles-Sturt Université,
Département des sciences vétérinaires,
Waga Wagga, Australie
jos.noordhuizen@orange.fr

La réussite d’un atelier laitier ne peut se faire sans un prétroupeau de qualité. Or, souvent, l’élevage des génisses reste négligé. Le contrôle de croissance doit donc faire partie du suivi d’élevage.

Résumé

Les veaux sont assez souvent négligés dans les cheptels bovins laitiers. Ils ne contribuent pas à la productivité immédiate du troupeau, contrairement aux vaches laitières. L’élevage des veaux fait partie de l’investissement pour le futur troupeau, et il conviendrait d’être attentif à ce que ce ne soit pas à fonds perdus.

La croissance est le paramètre le plus important pour évaluer les performances des veaux pendant la période d’élevage jusqu’au premier vêlage. Cet article montre comment l’utiliser et de quelle façon aborder un trouble de croissance. Des facteurs de risque sont listés, ainsi que plusieurs voies de résolution de cette anomalie. La surveillance des veaux et des génisses fait partie d’un programme de suivi intégré des élevages de bovins laitiers.

Dans un programme de suivi d’élevages bovins laitiers, toute l’attention est portée le plus souvent sur les vaches laitières. Les veaux sont souvent oubliés ou négligés car ils ne sont pas productifs. Pourtant, il convient de ne pas oublier les génisses et les veaux car ils représentent l’avenir de l’élevage [3]. Cet investissement (en moyenne, 1 200 par animal selon Hobé et Chastant-Maillard en 2009 [6]) doit être rentable. Ces animaux ne doivent pas présenter trop de troubles de santé. Dans ...
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité