Le point Vétérinaire Rural n° 315 du 01/05/2011

ALIMENTATION DES RUMINANTS

Questions-Réponses

Denis Chapuis

Chambre d’agriculture de Saône-et-Loire
Rue du Gué-de-Niffette
71150 Fontaines
dchapuis@sl.chambagri.fr

Le « sans bâche sans pneu? » pour les silos d’ensilage a peut-être un avenir en élevage : moins pénible à mettre en place, il n’a pas (trop) d’impact sanitaire.

Résumé

Importé il y a une dizaine d’années par des éleveurs bourguignons qui ont copié l’Amérique du Nord, le procédé de couverture des silos par une culture de céréale d’hiver s’est diffusé en France à petite échelle, en particulier dans le Nord. Il convient aux grands troupeaux car il est adapté aux silos étendus, et permet de gagner du temps, le débâchage étant remplacé par un simple décroûtage. Dans une étude sur silos, la contamination par les mycotoxines reste dans les limites admises par la réglementation. Aucune Listeria ni aucune salmonelle n’a été détectée. Les données sanitaires restent dans la moyenne régionale.

La couverture végétale des silos d’ensilage a de quoi surprendre : elle paraît “écolo” mais concerne peu les “bios”. Elle semble économique, mais fait surtout gagner du temps. Elle fait suspecter un risque sanitaire… qui ne ressort pas dans l’étude conduite par Denis Chapuis(1).D’OÙ VIENT ET DE QUAND DATE L’IDÉE DU COUVERT VÉGÉTAL ?Depuis une dizaine d’années, en Bourgogne où je travaille, quelques éleveurs couvrent leurs silos avec une culture de céréale, et non avec une bâche et des pneus (photo 1). ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Point Vétérinaire Expert Canin et Expert Rural.

Retrouvez-nous sur
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...