Le point Vétérinaire n° 304 du 01/04/2010

Maladies infectieuses des ruminants

Mise à jour

LE POINT SUR…

Claude Saegerman*, Guy Czaplicki**, Sarah Rebecca Porter***


*Département des maladies infectieuses et parasitaires
Faculté de médecine vétérinaire
Université de Liège
Boulevard de Colonster, 20
B42, B-4000 Liège, Belgique
**Association régionale de santé et d’identification animales
Avenue Alfred-Deponthière 40
B-4431 Loncin, Belgique
***Département des maladies infectieuses et parasitaires Faculté de médecine vétérinaire Université de Liège Boulevard de Colonster, 20 B42, B-4000 Liège, Belgique

Avec 2 361 cas cliniques humains recensés aux Pays-Bas en 2009 dont 6 décès, un point sur la situation et l’épidémiologie de cette zoonose s’impose, à la lumière des dernières avancées scientifiques.

Résumé

La fièvre Q est une zoonose endémique qui s’est fortement propagée aux Pays-Bas, suscitant l’émoi dans la population et imposant, pour son contrôle, la mise en place de mesures sanitaires drastiques. L’étude de l’épidémiologie de la maladie est liée à la compréhension de la bactériologie, de la pathogénie et de l’immunologie de son agent causal, la bactérie Coxiella burnetii. Les infections humaines, qui augmentent depuis 2007, ont eu pour origine des vagues d’avortements dans les exploitations caprines naïves situées dans des zones densément peuplées, à la suite de l’épandage de purin et de fumier. La transmission aérogène explique l’extension de la maladie. Quelques bactéries suffisent pour infecter un individu. Cette synthèse actualise les informations sur les espèces hôtes, les voies de transmission et les facteurs de risque. Des options de gestion et des perspectives d’amélioration sont proposées.

La fièvre Q est une zoonose endémique due à Coxiella burnetii qui se propage de façon importante aux Pays-Bas depuis trois ans. Un bilan de la situation épidémiologique actuelle de la maladie permet de faire le point sur les propriétés de la bactérie, les espèces hôtes, les voies de transmission et les facteurs de risque, et de proposer des solutions de gestion.Extension des cas humains aux Pays-Bas L’aire de répartition de la fièvre Q est mondiale, à l’exception de la Nouvelle-Zélande. ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Point Vétérinaire Expert Canin et Expert Rural.

Retrouvez-nous sur
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK