Le point Vétérinaire n° 372 du 01/01/2017
 

Dossier

Risques infectieux liés à l’environnement des établissements vétérinaires

Nicolas Keck et coll.

Le rôle de réservoir d’un environnement dépend de la capacité des micro-organismes

(bactéries, virus, protozoaires et champignons) à y survivre ou à s’y multiplier, ce qui est favorisé par la présence de matières organiques.

La contamination par des micro-organismes d’origine animale, humaine ou environnementale peut varier

qualitativement et quantitativement dans le temps, d’un établissement à un autre et au sein d’un même établissement.

Les paramètres environnementaux à maîtriser

sont principalement l’air ambiant, les surfaces présentes dans les locaux, le réseau de distribution de l’eau et les tenues.

Le niveau de risque de biocontamination peut être évalué

pour chaque zone d’activité d’un établissement de soins vétérinaires.

Principes pour la prévention des risques d’infections nosocomiales liées à l’environnement

Nicolas Keck et coll.

La maîtrise des flux du personnel, des animaux et de leurs propriétaires, et du matériel

est à prévoir lors de la conception des plans d’une structure. À défaut, ces flux peuvent être optimisés a posteriori, en tenant compte des niveaux de risque pour chaque zone.

Outre le choix d’équipements adaptés,

les systèmes de ventilation de l’air, de distribution de l’eau, de nettoyage du linge, etc. sont à entretenir régulièrement.

Optimiser le choix et le mode d’utilisation des produits nettoyants et désinfectants

présents au sein d’une structure améliore leur efficacité.

Le nettoyage à la vapeur est une solution économe en eau et en produit

pour nettoyer et dégraisser en profondeur les surfaces.

Procédures d’hygiène des établissements vétérinaires et contrôle de leur efficacité

Nicolas Keck et coll.

Porter une attention rigoureuse à l’hygiène des mains

de l’ensemble du personnel est une méthode simple et efficace de prévention des risques d’infections nosocomiales.

La fréquence des nettoyages et des désinfections est à adapter

au risque déterminé pour chaque zone d’une structure, chaque surface et chaque prise en charge.

Formaliser les règles de circulation au sein de la structure

ainsi que les modalités d’entretien des locaux et celles de leur nettoyage/désinfection et les afficher de manière claire favorisent leur application par l’ensemble du personnel, ainsi que leur contrôle a posteriori.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité