Le point Vétérinaire n° 369 du 01/10/2016
 

CANCÉROLOGIE

Dossier

Jérôme Benoit*, Pierre Boyé**


*Oncovet
Service de cancérologie-radiothérapie
Avenue Paul-Langevin
59650 Villeneuve-d’Ascq

La radiothérapie est le traitement de choix des tumeurs cérébrales canines et félines. Plusieurs protocoles sont possibles. En fonction de celui choisi, la réponse obtenue et les risques de complications varient.

Résumé

→ Les tumeurs cérébrales restent généralement sous-diagnostiquées et non traitées en médecine vétérinaire. Parmi les tumeurs primaires, le méningiome est le plus fréquemment décrit chez le chien et le chat. L’association d’une chirurgie et d’une radiothérapie offre les meilleurs résultats dans la prise en charge des tumeurs cérébrales. Lors de tumeur inopérable, la radiothérapie seule représente une option thérapeutique de choix, non invasive et bien tolérée. La grande majorité des tumeurs cérébrales répondent bien à la radiothérapie avec une amélioration majeure des signes cliniques et un pronostic comparable à la chirurgie seule avec des médianes de survie de 6 à 20 mois.

Summary

The role of radiotherapy in the treatment of brain tumours in dogs and cats

→ Brain tumours are usually under-diagnosed and untreated in veterinary medicine. Meningioma is most frequently described primary tumour in dogs and cats. The combination of surgery and radiotherapy offers the best results in the treatment of brain tumours. Radiotherapy alone represents the therapeutic option of choice for inoperable tumours because it is non-invasive and well tolerated. The vast majority of brain tumours respond well to radiation with a major improvement of clinical signs and a prognosis comparable with surgery alone with median survival time of 6 to 20 months.

Key words

Radiotherapy, brain tumours, central nervous system, dog, cat.
Le système nerveux central représente une localisation privilégiée d’atteinte tumorale primaire ou métastatique chez les chiens et les chats âgés. Malgré les progrès de l’imagerie médicale, les tumeurs cérébrales restent sous-diagnostiquées et non traitées en médecine vétérinaire. Elles sont associées à des troubles neurologiques variables d’apparition aiguë ou progressive. Le diagnostic d’une tumeur cérébrale chez un animal a généralement un impact psychologique négatif sur son propriétaire, qui se sent a priori désemparé et se montre réfractaire à tous traitements, jugés ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité