Le point Vétérinaire n° 369 du 01/10/2016
 

CANCÉROLOGIE

Dossier

Pierre Boyé*, Jérôme Benoit**


*Oncovet
Service de cancérologie-radiothérapie
Avenue Paul-Langevin
59650 Villeneuve-d’Ascq

La radiothérapie mégavoltage est le traitement de choix dans la prise en charge des tumeurs nasales chez le chien et le chat. Le risque de récidive locale reste néanmoins très élevé.

Résumé

→ Bien que peu fréquentes chez le chien et le chat, les tumeurs nasales sont majoritairement malignes et localement agressives. Les signes cliniques sont le plus souvent peu spécifiques et d’évolution progressive, responsables d’un diagnostic tardif. Le scanner est l’examen de choix dans la démarche diagnostique (bilan d’extension locorégional et à distance). La localisation tumorale, le sous-type histologique et le stade clinique de la tumeur représentent les principaux facteurs pronostiques. La radiothérapie externe est le traitement de choix dans la prise en charge des tumeurs nasales avec des rémissions complètes et durables supérieures à celles obtenues par intervention chirurgicale seule.

Summary

Management of nasal tumours in dogs and cats

→ Nasal tumours are uncommon in dogs and cats and are mostly malignant and locally aggressive. Clinical signs are usually non-specific with slow development and therefore diagnosis is often made late in the evolution of the tumour. The analysis of choice in the diagnostic process, including screening for locoregional and remote spread, is the CT scan). Tumour location, histological subtype and clinical stage are the main prognostic factors. External radiation therapy is the treatment of choice in the treatment of nasal tumours with the rate of complete and durable remission higher than that obtained by surgery alone.

Key words

Nasal tumours, radiation therapy, nasal carcinoma, nasal lymphoma, dog, cat.
Les tumeurs des cavités nasales sont relativement rares en médecine vétérinaire et représentent environ 1 à 2 % des processus tumoraux chez le chien et le chat [31, 46]. Cependant, elles se retrouvent dans la majorité des affections du tractus respiratoire chez le chien, et dans près de un tiers des cas chez le chat [20, 31, 46]. De nombreux facteurs à risques raciaux et environnementaux sont suspectés (races dolichocéphales, pollution, tabagisme passif), mais sans preuves évidentes identifiées à ce jour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...