Le point Vétérinaire n° 367 du 01/07/2016
 

PNEUMOLOGIE

Dossier

Mathieu Retournard*, Cyrill Poncet**


*Clinique vétérinaire du Grand Saule
7, rue des Carrières 89100 Sens
**CHV Frégis
43, avenue Aristide-Briand
94110 Arcueil
mathieu.retournard@hotmail.fr

De diagnostic assez facile mais de traitement délicat, le pyothorax nécessite une prise en charge agressive et très souvent chirurgicale pour une guérison incertaine.

Résumé

→ En pratique, la gestion du pyothorax comprend une prise en charge médicale et une approche chirurgicale. Les deux modalités coexistent et sont complémentaires. Le traitement du pyothorax permet d’éliminer l’infection, d’améliorer la ventilation et de limiter le risque de récidive. Une thoracocentèse est quasi obligatoire, au moins dans un objectif diagnostique. Elle s’effectue selon un protocole précis et, le cas échéant, sous contrôle échographique. La pose d’un ou de deux drains semble faire l’unanimité au regard du risque de ponctions répétées. Une antibiothérapie prolongée, parfois initiée avant l’analyse du liquide d’épanchement qui reste indispensable, est systématique. L’association d’ampicilline et d’une fluoroquinolone est considérée comme l’idéal. Le traitement chirurgical consiste en une thoracotomie avec une anesthésie prudente car risquée. Lorsqu’elle est disponible, une thoracoscopie est préférable (méthode mini-invasive). Le pronostic est toujours réservé car le succès thérapeutique est très variable.

Summary

Pyothorax: therapeutic management

→ In practice, the management of pyothorax includes medical care and a surgical approach. The two methods coexist and are complementary. The treatment of empyema includes elimination of the infection, improvement of respiration, and reduction of the risk of recurrence. Thoracentesis is almost mandatory, at least for diagnostic purposes, and is performed with a precise protocol and, where appropriate, assisted by ultrasonography. The placement of one or two drains is preferred to avoid the risks of repeated punctures. Prolonged antibiotic therapy is systematic and may sometimes be initiated prior to analysis of the effusion fluid, which remains essential. The combination of ampicillin and a fluoroquinolone is considered ideal. Surgical treatment consists of thoracotomy performed under prudent anaesthesia, the latter being high risk. When available, thoracoscopy is preferable because it is a minimally invasive method. The prognosis is always reserved because the therapeutic success varies.

Key words

Pyothorax, empyema, effusion, dog, cat, thoracotomy

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...