Le point Vétérinaire Canin n° 367 du 01/07/2016
 

RADIOGRAPHIE

Étude

Antoine Arrondeau*, Nicolas Chouin**, Stéphane Madec***, Marion Fusellier-Tesson****


*Clinique vétérinaire de l’Elorn
29800 Landerneau
**École nationale vétérinaire,
agroalimentaire et de l’alimentation
de Nantes Atlantique-Oniris
Service d’imagerie médicale
Atlanpôle La Chantrerie
BP 40706
44307 Nantes Cedex 3
***École nationale vétérinaire,
agroalimentaire et de l’alimentation
de Nantes Atlantique-Oniris
Service d’imagerie médicale
Atlanpôle La Chantrerie
BP 40706
44307 Nantes Cedex 3
****École nationale vétérinaire,
agroalimentaire et de l’alimentation
de Nantes Atlantique-Oniris
Service d’imagerie médicale
Atlanpôle La Chantrerie
BP 40706
44307 Nantes Cedex 3

Une méthode de contention avec des sacs de sable lors de la prise de radiographies pourrait permettre de diminuer l’exposition des manipulateurs aux rayonnements X.

Résumé

OBJECTIF

→ Comparer la pertinence clinique de l’utilisation de deux méthodes de contention physique des carnivores en radiologie thoracique.

MATÉRIEL ET MÉTHODE

→ 140 chats et chiens sont radiographiés vigiles au CHUV Oniris avec deux méthodes de contention distinctes : la contention manuelle où deux opérateurs immobilisent l’animal et la contention non manuelle où l’animal est immobilisé par des sacs de sable. Les critères de comparaison de l’étude incluent la faisabilité et la qualité des clichés obtenus, l’exposition des opérateurs aux rayonnements X, la durée de réalisation des clichés, le nombre de tentatives nécessaires pour obtenir un cliché satisfaisant et la taille du faisceau primaire de rayonnements X.

RÉSULTATS

→ La qualité et la durée de réalisation des clichés ainsi que le nombre de tentatives nécessaires à leur obtention ne sont pas significativement différents entre les deux méthodes. La faisabilité des clichés est significativement plus importante avec la méthode de contention manuelle.

L’irradiation des opérateurs est significativement moins importante avec la contention non manuelle, tandis que la taille du faisceau primaire de rayonnements X est significativement plus importante avec cette même méthode.

DISCUSSION

→ La méthode de contention non manuelle sur animaux vigiles permet souvent d’obtenir des clichés thoraciques de qualité tout en minimisant l’irradiation des opérateurs. Le recours à du matériel de contention plus sophistiqué et à la contention chimique permettrait d’augmenter la faisabilité de cette méthode.

Summary

Essential steps

Restraint of dogs and cats using sandbags for veterinary radiology

OBJECTIVE

→ Compare the clinical relevance of the use of two methods of physical restraint in dogs and cats for thoracic radiology.

MATERIALS AND METHOD

→ 140 cats and dogs were radiographed without sedative or anaesthesia at Oniris University Veterinary Hospital using two distinct methods of restraint: manual restraint of the animal by two operators immobilising the animal and non-manual restraint with the animal immobilised by sandbags. The study’s comparison criteria included the feasibility and quality of the images obtained, the operators’ exposure to x-rays, the time taken to take the radiographs, the number of attempts required to obtain satisfactory views and the size of the primary x-ray beam.

RESULTS

→ The quality and duration of realisation of the radiographs and the number of attempts required to obtain them were not significantly different between the two methods. The feasibility of the radiographs was significantly higher with the manual restraint method. Irradiation of operators was significantly less and the size of the primary x-ray beam was significantly greater with the non-manual restraint method.

DISCUSSION

→ The non-manual restraint method on vigilant animals allows, to obtain quality chest radiographs while minimising operator irradiation. The use of more sophisticated restraint equipment and chemical restraint would increase the feasibility of this method.

Key words

Radiography, restraint, study, manual, bag
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...