Le point Vétérinaire n° 365 du 01/05/2016
 

ORTHOPÉDIE CANINE

Dossier

Claire Deroy-Bordenave*, Guillaume Ragetly**


*CHV Frégis
43, avenue Aristide-Briand
94110 Arcueil
**CHV Frégis
43, avenue Aristide-Briand
94110 Arcueil

Le potentiel de récupération d’un chiot dysplasique après traitement dépend de la précocité du diagnostic. Il s’appuie sur une évaluation rigoureuse : orthopédique, radiographique, voire arthroscopique.

Résumé

→ La dysplasie de la hanche est une laxité anormale de l’articulation coxo-fémorale observée dès le plus jeune âge et pouvant engendrer, en l’absence de traitement, une dégénérescence articulaire. Cette affection a un caractère héréditaire et atteint surtout les grandes races à des degrés variables. Les signes cliniques initiaux sont variables (inconfort, boiterie, etc.) et peuvent apparaître immédiatement comme de manière différée. Le diagnostic précoce est donc essentiel. Aux examens clinique, neurologique et orthopédique s’ajoutent systématiquement une palpation spécifique et des radiographies sous anesthésie. Ces dernières doivent suivre un protocole très strict afin d’éviter les faux négatifs. Le diagnostic réalisé par la vue classique peut être complété par la vue en distraction (dite PennHip®) et la vue du rebord acétabulaire. L’arthroscopie complète la liste des examens complémentaires en ayant la capacité d’évaluer d’éventuelles lésions cartilagineuses non visible à la radiographie.

Summary

Early diagnosis of hip dysplasia

→ Hip dysplasia is an abnormal laxity of the hip joint observed from a young age and which can lead, in the absence of treatment, to joint degeneration. This disease is hereditary and especially affects larger breeds to varying degrees. Initial clinical signs are variable (discomfort, lameness, etc.) and can be early or late in onset. Early diagnosis is essential. Diagnosis includes specific palpation and radiography under general anaesthesia that are systematically associated with clinical, neurological and orthopaedic examinations. The radiographs must be realised following a strict protocol in order to avoid false negatives. The diagnosis established using the classical radiographic view can be completed by the distraction view (called PennHip®) and the view of the acetabular rim. Cartilaginous lesions not visible on radiographs may be assessed using arthroscopy, which completes the list of further tests for the diagnosis of hip dysplasia.

Key words

Hip dysplasia, dog, radiograph, PennHip, DAR

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...