Le point Vétérinaire Canin n° 361 du 01/12/2015
 

TOXICOLOGIE

Cas clinique

Élodie Adamczyk*, Sandrine Cailleau**, Florence Roque***, Laurence Tavernier****, Xavier Pineau*****, Stéphane Queffélec******


*Centre national d’informations
toxicologiques vétérinaires (CNITV),
VetAgro Sup, campus vétérinaire,
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile
**Clinique vétérinaire,
route de Tours, Saint-Jean, 37500 Chinon
***Centre national d’informations
toxicologiques vétérinaires (CNITV),
VetAgro Sup, campus vétérinaire,
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile
****Centre national d’informations
toxicologiques vétérinaires (CNITV),
VetAgro Sup, campus vétérinaire,
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile
*****Centre national d’informations
toxicologiques vétérinaires (CNITV),
VetAgro Sup, campus vétérinaire,
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile
******Centre national d’informations
toxicologiques vétérinaires (CNITV),
VetAgro Sup, campus vétérinaire,
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile

Après avoir déterminé la dose de fer ingérée lors de suspicion d’intoxication, différentes mesures sont à mettre en œuvre, dont l’induction de vomissements, le traitement préventif des troubles digestifs, le suivi de la concentration sérique en fer et, au besoin, l’administration d’un agent chélateur.

Résumé

→ Le Centre national d’informations toxicologiques vétérinaires (CNITV) est consulté par un praticien vétérinaire pour une chienne qui a ingéré environ 2 heures avant l’appel cinq comprimés de Tardyferon®(1) 80 mg (fer) et cinq comprimés de Nomégestrol®(1) 5 mg (acétate de nomégestrol). Une prise en charge rapide et complète a été conseillée par le CNITV, puis initiée par le vétérinaire. Outre les mesures de décontamination digestive habituelles, elle comportait une surveillance de la concentration sérique en fer. Le suivi clinique de l’animal et les mesures répétées de cette concentration ont permis au vétérinaire d’adapter le traitement. L’initiation d’un traitement chélateur du fer n’a pas été nécessaire et l’animal n’a présenté aucun signe clinique à court, moyen ou long terme.

Summary

Treatment of iron poisoning in a dog

→ A veterinary practitioner contacted the National Centre for Veterinary Toxicological Information (NCVTI) for a dog that had ingested five tablets of Tardyferon® 80 mg (iron) and five tablets of Nomégestrol® 5 mg (nomegestrol acetate) about 2 hours before the call. The NCVTI advised rapid and comprehensive support that was initiated by the veterinarian. Besides the usual digestive decontamination measures, the recommendations included monitoring of serum-iron concentration. The treatment was modified depending on the clinical follow-up of the animal and the results of repeated measurement of the serum-iron concentration. Initiation of iron chelation therapy was not necessary and the animal showed no clinical signs in the short, medium or long term.

Key words

Iron, intoxication, dog, chelator, deferoxamine
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...