Le point Vétérinaire n° 358 du 01/09/2015
 

Dossier

Suspecter une leptospirose chez le chien

Tarek Bouzouraa et Marine Hugonnard

Un chien à jour de ses vaccinations peut contracter la maladie, la protection étant spécifique du sérogroupe

Or les vaccins canins protègent uniquement contre deux, trois ou quatre sérogroupes.

La leptospirose doit faire partie du diagnostic différentiel

lors d’une insuffisance rénale aiguë chez le chien.

L’expression clinique de la leptospirose est polymorphe

La forme rénale est la plus fréquente actuellement et la forme hépatique isolée semble en recul. Cependant, ces deux présentations peuvent évoluer de manière concomitante. De plus, la forme pulmonaire est en émergence en Europe.

Les formes aiguës sont les mieux connues, mais le mode d’évolution de la maladie peut être suraigu, aigu, subaigu ou chronique

Des séquelles chroniques sont possibles lors d’atteinte aiguë.

Leptospirose chez le chien : prise en charge thérapeutique

François Serres

La bactériémie initiale est traitée par l’administration d’une β-lactamine comme l’amoxicilline

qui peut être injectée par voie intraveineuse, ou d’une tétracycline comme la doxycycline, dont la prise par voie orale nécessite que le chien soit à même de le tolérer.

Lors d’insuffisance rénale aiguë leptospirosique, une prise en charge complète doit être envisagée et adaptée à la gravité de l’atteinte rénale

La mise sous perfusion est souvent requise afin de corriger une éventuelle déshydratation ou des déséquilibres ioniques et acido-basiques associés. Il convient alors de surveiller la diurèse.

L’hémodialyse est à conseiller de manière précoce

dès que des critères de gravité sont présents.

L’infection naturelle ne permettant qu’une protection transitoire

la prophylaxie vaccinale doit être maintenue et adaptée lors de guérison.

Prise en charge d’une CIVD chez un chien atteint de leptospirose

Mathieu Magnin et coll.

Les cas sévères de leptospirose entraînent une défaillance multi-organique

comme dans ce cas clinique où l’atteinte rénale s’accompagne d’hémorragies pulmonaires et d’une coagulation intravasculaire disséminée (CIVD), affection secondaire fréquente lors de sepsis.

La thrombo-élastométrie

permet d’évaluer les différentes étapes de l’hémostase.

Lors de CIVD, la thrombopénie est l’anomalie la plus souvent rencontrée chez le chien

L’augmentation des temps de coagulation est aussi fréquemment décrite.

La résolution de la CIVD requiert le traitement de la cause sous-jacente

et des transfusions de plasma lors d’un état d’hypocoagulabilité.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité