Le point Vétérinaire Canin n° 354 du 01/04/2015
 

CANCÉROLOGIE ET GÉNÉTIQUE

Article de synthèse

Benoît Hedan*, Clotilde De Brito**, Anne-Sophie Guillory***


*Université de Rennes 1
2, av. du Professeur-Léon-Bernard
35043 Rennes
benoit.hedan@univ-rennes1.fr
**Université de Rennes 1
2, av. du Professeur-Léon-Bernard
35043 Rennes
***Université de Rennes 1
2, av. du Professeur-Léon-Bernard
35043 Rennes

Les liens entre génétique et cancer sont avérés. Cette affection tue jusqu’à 50 % des individus de certaines races et cette corrélation est prouvée par des études statistiques.

Résumé

→ Les différentes races canines ne sont pas égales face au cancer. Les données des assurances de santé vétérinaires mettent en évidence le risque augmenté pour les animaux de certaines d’entre elles de mourir de cette maladie. L’analyse histologique des tumeurs met en évidence de nombreuses prédispositions raciales pour des cancers spécifiques. Ces prédispositions peuvent avoir une influence sur la présentation clinique de la maladie, et faire varier la localisation, l’âge d’apparition et l’agressivité. C’est le cas pour le mélanome, l’ostéosarcome, le sarcome histiocytaire et le lymphome. En arrière-plan de ces prédispositions raciales, il existe parfois une transmission familiale du cancer qu’il est difficile d’appréhender pour le vétérinaire traitant ou le propriétaire n’ayant pas connaissance du devenir des apparentés du chien atteint. Par exemple, il existe des formes familiales chez le leonberg et le bouvier bernois. Une sélection adaptée peut réduire sensiblement la prévalence de ces cancers.

Summary

Cancer in dogs: breed and familial predisposition

→ The occurrence of cancer in dog breeds differs. Data from veterinary health insurance companies highlight the increased risk of some dog breeds to die from cancer. Histological analysis of these tumours reveals numerous breed predispositions for specific cancers. Breed predispositions influence the clinical presentation of these conditions such that the location, age of onset and malignancy may vary depending on the breed. Such is the case for melanoma, osteosarcoma, histiocytic sarcoma and lymphoma. There is sometimes a familial transmission of cancer in addition to breed predispositions that neither the veterinarian nor the owner can recognise. This concerns in particular the Leonberg and Bernese mountain dog. Appropriate selection of animals for breeding can significantly reduce the prevalence of these cancers.

Key words

Cancer, breed predisposition, familial transmission, melanoma, osteosarcoma, lymphoma, histiocytic sarcoma, genetics
Dans les pays industrialisés, l’incidence des cancers chez l’homme a presque doublé entre 1980 et 2005 (1). Cette augmentation s’explique à la fois par de meilleurs dépistages dus aux avancées de la médecine et par l’effet de facteurs environnementaux qui ont considérablement évolué sur cette période. De façon analogue, le chien bénéficie d’un meilleur suivi médical, partage le même environnement que l’homme et voit augmenter l’incidence de ses cancers. Ceux-ci constituent même la principale cause de mortalité parmi les différentes affections ...
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité