Le point Vétérinaire Canin n° 353 du 01/03/2015
 

CARDIOLOGIE

Cas clinique

François Serres

Oncovet
Avenue Paul-Langevin
59650 Villeneuve-d’Ascq

Une chienne berger allemand non stérilisée âgée de 16 mois est présentée pour l’exploration d’une ascite apparue récemment, avec un amaigrissement et une diminution d’entrain associés. un souffle a été détecté à la première consultation vaccinale, mais n’a pas été exploré. Des ponctions du liquide d’ascite ont identifié un transsudat modifié. un bilan à la fois hématologique et biochimique a également été réalisé, sans anomalies.

DIAGNOSTIC

À l’examen clinique, l’animal presente un amaigrissement majeur, avec une tendance à la cyanose lors de stress. Une distension abdominale marquée est observée, avec un net signe du flot. L’auscultation identifie un souffle systolo-diastolique basal gauche d’intensite 5/6, associé a une arythmie majeure avec tachycardie.

Un examen echocardiographique est realise en exploration de ce souffle. Il a confirme la persistance du canal artériel (PCA), avec une communication de grande taille (photo 1). Ce flux reste gauche-droite et de haute vélocité (5,2 m/s), excluant une hypertension pulmonaire secondaire majeure. Cette persistance du canal artériel est associée à des dilatations cardiaques importantes (dilatation atriale et particulièrement ventriculaire gauche) (photo 2a). Elle est également associée à une fibrillation atriale de haute fréquence.

Une chirurgie est proposée, après stabilisation de l’insuffisance cardiaque congestive (prescription de diltiazem et de digoxine en traitement de la fibrillation atriale, associée à une administration de pimobendane et de furosémide). À la suite de l’intervention chirurgicale, une amélioration clinique spectaculaire (reprise de l’activité et retour à un poids normal) est observée en quelques mois, associée à une régression majeure du diamètre ventriculaire gauche et à un net ralentissement de la fréquence cardiaque (photo 2b).

DISCUSSION

Les PCA sont une des malformations cardiaques les plus fréquentes. Elles touchent de façon préférentielle les femelles (dans 73 % des cas) et certaines races sont nettement prédisposées (bichon, caniche, chihuahua et berger allemand) [2]. Leur présentation clinique (présence d’une souffle continu, le plus souvent de très forte intensité) fait que ces anomalies sont souvent diagnostiquées et traitées dès le plus jeune âge. En l’absence de traitement, un retard de croissance et une insuffisance cardiaque congestive gauche sont le plus souvent observés à très court terme. La survenue d’une ascite est, en revanche, exceptionnelle et une fibrillation atriale est également très rarement notée (dans une étude récente portant sur 520 animaux, seulement 6 d’entre eux présentaient ce type d’arythmie) [2]. L’évolution observée à la suite du traitement chirurgical est habituelle. Une régression du diamètre ventriculaire gauche est presque toujours observée et souvent associée à une diminution de la fraction de raccourcissement, qui est “physiologique” et ne doit pas être confondue avec l’évolution d’une cardiomyopathie dilatée [1]. Dans le cas décrit, la présence d’une ascite ne justifiait pas de renoncer au traitement chirurgical, mais incitait à une prise en charge médicale préalable afin de diminuer le risque de complication péri-opératoire.

Références

  • 1. Campbell FE et coll. Immediate and late outcomes of transarterial coil occlusion of patent ductus arteriosus in dogs. J. Vet. Intern. Med. 2006;20:83-96.
  • 2. Saunders AB et coll. Long-term outcome in dogs with patent ductus arteriosus: 520 cases (1994-2009). J. Vet. Intern. Med. 2014;28:401-410.

Conflit d’intérêts

Aucun.

1. Examen en mode Doppler couleur. Voie apicale craniale gauche modifiée pour visualiser le tronc pulmonaire. Un flux turbulent occupant une communication de grande taille est observé.

2a et 2b. Examen en mode TM. Coupe petit axe transventriculaire modifié obtenue par voie parasternale droite. Une dilatation ventriculaire gauche est présente, le ventricule dépassant 85 mm de diamètre diastolique en phase pré­opératoire, avec une franche tachycardie irrégulière (2a). En phase post­opératoire, une nette régression du diamètre ventriculaire est observée (diamètre diastolique de 60 mm), associée à un ralentissement de la fréquence cardiaque.

2a et 2b. Examen en mode TM. Coupe petit axe transventriculaire modifié obtenue par voie parasternale droite. Une dilatation ventriculaire gauche est présente, le ventricule dépassant 85 mm de diamètre diastolique en phase pré­opératoire, avec une franche tachycardie irrégulière (2a). En phase post­opératoire, une nette régression du diamètre ventriculaire est observée (diamètre diastolique de 60 mm), associée à un ralentissement de la fréquence cardiaque.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité