Le point Vétérinaire Canin n° 348 du 01/09/2014
 

CARDIOLOGIE CANINE

Cas clinique

François Serres

Oncovet
Avenue Paul-Langevin
59650 Villeneuve-d’Ascq

Une chienne épagneul breton âgée de 10 ans est présentée pour un avis complémentaire diagnostique et thérapeutique dans l’exploration d’une masse abdominale détectée récemment, associée à une polypnée, à une anorexie et à une crise de syncope.

DIAGNOSTIC

L’examen clinique montre un animal en excellent état général. Aucune anomalie n’est décelée à la palpation. L’auscultation détecte la présence d’un souffle systolique apexien droit, d’intensité 4/6. La palpation abdominale est souple, légèrement sensible dans le cadrant cranial, avec une masse abdominale très importante. Les présentations clinique et épidémiologique sont compatibles avec l’évolution d’une lésion tumorale abdominale. L’auscultation est en faveur d’une hypertension pulmonaire.

L’examen échographique de l’abdomen détecte une lésion splénique de très grande taille (10 cm de diamètre) sans épanchement abdominal ni métastase associé. Un bilan d’extension par radiographie pulmonaire ne montre pas de lésion.

Un bilan sanguin est réalisé afin de déterminer la répercussion de la maladie sur l’homéostasie (coagulation). Peu de modifications sont notées : le temps de prothrombine (PT) et l’APTT (activated partial thromboplastin time, temps de thromboplastine partielle activée) sont dans les normes, le dosage des D-dimères (marqueur de thrombose) est légèrement élevé et des phénomènes thrombotiques sont observés. La numération et la formule sanguines révèlent une anémie nette et une légère thrombopénie.

L’examen échocardiographique montre un ventricule gauche de taille diminuée et de morphologie modifiée, avec un écrasement du ventricule gauche associé à une “hypertrophie” du septum interventriculaire et de la paroi postérieure. Cette image est évocatrice d’un collapsus cardiaque gauche (hypovolémie relative) et est associée à un ventricule droit dont les parois sont hypertrophiées, avec une dilatation modérée (photo 1).

L’examen Doppler détecte un reflux tricuspidien de haute vélocité, qui explique le souffle ausculté et permet d’estimer la pression artérielle pulmonaire systolique à 70 mmHg, la valeur normale se situant à 25 mmHg (photo 2). Une splénectomie est recommandée et identifie un hématome splénique bénin, probablement en partie responsable de l’hypertension pulmonaire observée.

DISCUSSION

L’hypertension pulmonaire (HP) est une complication courante de nombreuses affections cardiopulmonaires fréquemment rencontrées chez le chien.

Cependant, en pratique, la reconnaissance de cette HP est parfois délicate et requiert le plus souvent un examen échocardiographique. Ce dernier peut permettre de quantifier directement la pression artérielle pulmonaire par l’analyse des reflux pulmonaire et tricuspidien. Cependant, ces derniers ne sont pas toujours présents et le praticien doit parfois se contenter de signes indirects d’HP [2].

À l’inverse, la présence d’un souffle systolique médio-thoracique droit de forte intensité constitue un élément très en faveur d’une HP. Hormis une insuffisance tricuspidienne de haute vélocité, seule une communication interventriculaire peut être associée à cette anomalie de l’auscultation. Concomitant d’une syncope ou d’une ascite, ce souffle possède une valeur prédictive positive de la présence d’une HP de 94 à 100 % [1].

Références

  • 1. Ohad DG, lenchner I, Bdolah-AbramT et coll. A loud right-apical systolic murmur is associated with the diagnosis of secondary pulmonary arterial hypertension: Retrospective analysis of data from 201 consecutive client-owned dogs (2006-2007). Vet. J. 2013;198:690-695.
  • 2. Serres F, Chetboul V, Gouni V et coll. Diagnostic value of echo-Doppler and tissue-Doppler imaging in dogs with pulmonary arterial hypertension. J. Vet. Intern. Med. 2007;21:1280-1289.

Conflit d’intérêts

Aucun.

1. Examen en mode 2D, coupe transventriculaire obtenue par voie parasternale droite. Une hypertrophie et une dilatation du ventricule droit (VCD) associées à un léger écrasement du ventricule gauche (VCG) sont notées.

2. Examen en mode Doppler continu du reflux tricuspidien : reflux de haute vélocité. La formule de Bernouilli permet d’estimer la pression pulmonaire systolique à plus de 70 mmHg.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...