Le point Vétérinaire n° 347 du 01/07/2014
 

TUMEURS MÉDIASTINALES

Dossier

Florent Carette*, Guillaume Ragetly**, Laurent Cauzinille***


*Centre hospitalier vétérinaire Frégis
43, avenue Aristide-Briand
94110 Arcueil
**Centre hospitalier vétérinaire Frégis
43, avenue Aristide-Briand
94110 Arcueil
***Centre hospitalier vétérinaire Frégis
43, avenue Aristide-Briand
94110 Arcueil

Rare mais spécifique, le thymome est un cancer qu’il convient d’identifier pour bien le traiter. Son expression est essentiellement liée à la compression induite, mais la présence fréquente de syndromes paranéoplasiques atteignant, par exemple, le système neuromusculaire ou la peau complique le diagnostic.

Résumé

→ Le thymome est une maladie qui touche préférentiellement les chiens de grande race, les femelles et les individus âgés. Des prédispositions raciales existent. Ainsi, le berger allemand et le labrador retriever représenteraient chacun 28 % des cas de thymome canin. Le thymome est incriminé dans 33 à 64 % des masses thymiques chez le chien, apparaissant donc comme la principale cause. Un grand nombre de syndromes paranéoplasiques d’origine dysimmunitaire sont associés au thymome. Plus de 40 % des chiens atteints d’un thymome développent une myasthénie grave acquise et 13 % une seconde tumeur intercurrente au thymome. Dans 86 à 100 % des cas, une masse médiastinale craniale est observée sur les radiographies thoraciques. Un ensemble d’examens complémentaires réalisés de manière séquentielle, telles la cytologie, la cytométrie en flux et l’analyse histopathologique de biopsies transthoraciques, permet d’optimiser les chances d’établir un diagnostic avant l’intervention chirurgicale. Un bilan d’extension par un examen tomodensito­métrique est fortement recommandé avant toute intervention chirurgicale.

Summary

Origin and diagnostic approach to thymoma in dogs and cats

→ Thymoma is a disease that preferentially affects large breed dogs, females and older individuals. Racial predispositions exist such that the German Shepherd and Labrador Retriever each represent 28% of cases of canine thymoma. Thymoma is implicated in 33 to 64% of thymic masses in dogs, thus appearing as the main cause. Many paraneoplastic syndromes are associated with immune dysfunction of thymoma origin. Over 40% of dogs with thymoma develop myasthenia gravis and 13% a second tumour intercurrent with thymoma. In 86 to 100% of cases, a cranial mediastinal mass was observed on chest radiographs. Complementary tests, such as cytology, flow cytometry and histopathological analysis of transthoracic biopsies, are performed sequentially, to optimise the chances of establishing a diagnosis before surgery. A CT scan to establish the extent of tumoral spread is strongly recommended before surgery.

Key words

Thymoma, dog, cat, acquired myasthenia gravis

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...