Le point Vétérinaire Canin n° 346 du 01/06/2014
 

ANESTHÉSIE CANINE

Fiche

Damien Spreux*, Delphine Holopherne-Doran**


*Clinique vétérinaire Plaisance,
168, route de Vannes, 44700 Orvault
**Service transversal d’anesthésie-réanimation,
CHV, Oniris, Atlanpôle, La chantrerie,
BP 40706, 44307 Nantes Cedex 03

La douleur associée aux fractures ou aux interventions chirurgicales distales du coude peut être gérée par le blocage sélectif du plexus brachial.

Le bloc du plexus brachial est une technique d’anesthésie locorégionale qui permet de réduire préventivement la douleur per- et postopératoire lors de chirurgie du membre distalement au coude et d’utiliser moins d’anesthésiques locaux [7-9]. Pour le réaliser, il est préférable d’utiliser une technique d’électrostimulation, plutôt que celle dite “en aveugle” (c’est-à-dire aiguille montée). L’appareil d’électrostimulation constitue un investissement (environ 750 à 1 000 €), mais c’est un outil indispensable, prévenant les complications possibles lors de la réalisation de ce bloc à l’aveugle.

Complications

Des complications inhérentes à la réalisation du bloc du plexus brachial sont possibles mais peu fréquentes. Il existe quatre risques majeurs.

Paralysie diaphragmatique

Pour limiter le risque de paralysie diaphragmatique (par blocage du nerf phrénique), plusieurs précautions sont à prendre. Le bloc doit être réalisé de façon uniquement unilatérale. L’injection de grands volumes d’anesthésiques est à éviter. Cette technique ne doit pas être pratiquée chez les animaux insuffisants respiratoires (sévères ou chroniques) [2, 7].

Ponction traumatique d’un nerf

Une ponction traumatique du nerf est possible lorsque la technique est réalisée à l’aveugle [4]. Afin d’éviter une injection intraneurale ou intrafasciculaire, il convient de ne pas injecter d’anesthésique local lors d’une résistance.

De plus, l’anesthésique local doit être injecté seulement pour une électrostimulation efficace comprise entre 0,2 et 0,6 mA.

Ponction d’une artère ou d’une veine

Il est possible de ponctionner une artère ou une veine lors de la réalisation du bloc du plexus brachial à l’aveugle. En plus des complications algiques locales liées à un hématome dans la région axillaire, la ponction d’un vaisseau sanguin peut se compliquer d’une neuropathie par compression. Il convient d’éviter les insertions multiples de l’aiguille et d’injecter l’anesthésique local en réalisant des aspirations fréquentes. Si l’artère axillaire est lésée, une pression doit être maintenue sur la région pendant 5 minutes [7].

Ponction thoracique

Une ponction thoracique par l’aiguille d’électrostimulation peut être à l’origine de lésions telles qu’un pneumothorax et/ou une lacération pulmonaire.

Les aiguilles d’électrostimulation nécessaires à la réalisation d’un bloc du plexus brachial sont de grande taille. Il convient donc de ne pas les avancer plus loin que la première côte thoracique [2].

Électrostimulation seule ou associée à l’échoguidage ?

L’électrostimulation des nerfs périphériques ne remplace en aucun cas les connaissances anatomiques. Au contraire, une connaissance approfondie de la topographie nerveuse dans la zone de sensibilité est requise. Plus la localisation du nerf est précise, plus l’installation du bloc complet est courte.

L’échoguidage peut également être associé à l’électrostimulation. Il permet de visualiser les structures organiques (muscles, vaisseaux, nerfs, etc.) à l’aide de l’échographie et de l’écho-Doppler [1, 3, 10]. Cependant, en médecine humaine, l’examen échographique a montré des variations dans le positionnement anatomique des racines de C5-C7 [8].

La littérature ne fait actuellement pas consensus quant à l’augmentation du taux de réussite du bloc grâce à un échoguidage. Contrairement aux anciennes publications, les études les plus récentes ne permettent pas de conclure sur l’amélioration des résultats du bloc du plexus brachial avec une électrostimulation associée à un échoguidage [1, 3, 5, 6, 10].

Utilité pour une chirurgie du coude ?

Pour une anesthésie locorégionale du membre proximalement au coude, le bloc du plexus brachial est inefficace. Dans ce cas, il convient de réaliser un bloc paravertébral cervical (1).

  • (1) Voir l’article “L’anesthésie paravertébrale cervicale” de A.-L. Houset et coll. Point Vét. 2010;307:64-65.

Références

  • 2. Campoy L, Read RR. The thoracic limb. In: Campoy L, Read RR eds. Small Animal Regional Anesthesia and Analgesia. Wiley- Blackwell, Iowa, USA. 2013:141-165.
  • 5. Klaastad O, Sauter AR, Dodgson MS. Brachial plexus block with or without ultrasound guidance. Curr. Opin. Anaesthesiol. 2009;22(5):655-660.
  • 6. Koscielniak- Nielsen ZJ, Dahl JB. Ultrasound-guided peripheral nerve blockade of the upper extremity. Curr. Opin. Anaesthesiol. 2012;25(2):253-259

Conflit d’intérêts

Aucun.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...