Le point Vétérinaire Canin n° 346 du 01/06/2014

MÉDECINE FACTUELLE

Synthèse méthodique

Julie Botman*, JeanMichel Vandeweerd**


*Université de Namur (UNamur)
Urvi-Narilis (Unité de recherche
vétérinaire intégrée, Namur Research
Institute for Life Sciences)
Rue de Bruxelles, 61
5000 Namur, Belgique
**Université de Namur (UNamur)
Urvi-Narilis (Unité de recherche
vétérinaire intégrée, Namur Research
Institute for Life Sciences)
Rue de Bruxelles, 61
5000 Namur, Belgique

L’anesthésie des oiseaux peut se réaliser à l’aide d’isoflurane ou de sévoflurane. Cette synthèse méthodique évalue, sur la base des publications existantes, l’effet des deux molécules sur les paramètres cardiorespiratoires des animaux.

Résumé

→ L’isoflurane et le sévoflurane sont deux molécules disponibles pour l’anesthésie gazeuse. L’objectif de cet article est de réaliser une synthèse méthodique des effets de ces anesthésiques sur les paramètres cardiorespiratoires des oiseaux. Une recherche documentaire a été effectuée dans la base de données PubMed. Onze essais cliniques ont été sélectionnés et évalués selon une grille de lecture inspirée du Consort Statement (CONsolidated Standards of Reporting Trials). Les deux gaz sont comparables pour la plupart des paramètres. Néanmoins, le sévoflurane permettrait un réveil plus rapide, une moindre diminution de la fréquence respiratoire, et entraînerait moins d’arythmies cardiaques. Les deux gaz induisent en général une baisse de la pression artérielle, de la fréquence respiratoire et de la température corporelle. Ils sont également à l’origine d’une diminution de la fréquence cardiaque au cours de l’anesthésie, dont l’ampleur semble dépendre davantage de la durée de l’intervention que de la concentration en gaz. L’évolution des paramètres respiratoires et des valeurs des gaz sanguins semble liée à la technique de ventilation utilisée (spontanée ou contrôlée).

Summary

Inhalation anaesthesia for birds: an analytical review

→ Isoflurane and sevoflurane are two gases available for inhalation anaesthesia. The objective of this article is to provide an analytical review of the effects of these anaesthetics on the cardiorespiratory parameters of birds. A literature search was conducted using the Pub-Med database. Eleven clinical trials were selected and evaluated using the CONSORT (Consolidated Standards of Reporting Trials) Statement checklist. The two gases are comparable for most of the parameters. However, sevoflurane allowed a more rapid recovery, a smaller decrease in respiratory rate and caused fewer cardiac arrhythmias. Both gases generally induced a decrease in blood pressure, respiratory rate, and body temperature. They also caused a decrease in heart rate during the anaesthesia, the extent of which appeared to depend on the duration of the intervention and the gas concentration. Changes in respiratory parameters and blood gas values appeared to be related to the ventilation technique used (spontaneous or controlled).

Key words

Gas anaesthesia, inhalation anaesthesia, birds, isoflurane, sevoflurane, cardiorespiratory parameters
En médecine aviaire, il est parfois nécessaire recourir à l’anesthésie générale pour réaliser une intervention diagnostique ou thérapeutique [7]. L’anesthésie par la voie gazeuse, comparativement à l’anesthésie fixe, offre de plus grandes sécurité et flexibilité [3, 9, 10, 16]. Parmi les anesthésiques volatils disponibles, l’isoflurane est la molécule la plus fréquemment utilisée [3, 8, 12]. Il permet une induction et un réveil rapides, et induit peu d’effets cardiodépresseurs [11, 16]. Néanmoins, des apnées, une tachycardie, une hypertension et des arythmies ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Point Vétérinaire Expert Canin et Expert Rural.

Retrouvez-nous sur
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK