Le point Vétérinaire n° 345 du 01/05/2014
 

PHARMACOVIGILANCE

Dossier

Yassine Mallem*, Marion Rozenblum**, Hervé Pouliquen***


*Unité de pharmacologie et toxicologie, Oniris,
École nationale vétérinaire agro-alimentaire et de l’alimentation, Nantes Atlantique, La Chantrerie,
BP 40706, 44307 Nantes Cedex 3
**Unité de pharmacologie et toxicologie, Oniris,
École nationale vétérinaire agro-alimentaire et de l’alimentation, Nantes Atlantique, La Chantrerie,
BP 40706, 44307 Nantes Cedex 3
***Unité de pharmacologie et toxicologie, Oniris,
École nationale vétérinaire agro-alimentaire et de l’alimentation, Nantes Atlantique, La Chantrerie,
BP 40706, 44307 Nantes Cedex 3

La pharmacovigilance repose essentiellement sur les déclarations spontanées. Voici le mode d’emploi d’une déclaration de pharmacovigilance.

Résumé

→ L’alerte ou la notification reste la vocation essentielle de la pharmacovigilance vétérinaire.

Les notificateurs (ou déclarants) sont essentiellement des vétérinaires praticiens qui adressent leur déclaration (effet indésirable présumé chez un animal traité) principalement au Centre de pharmacovigilance vétérinaire de Lyon. Ce dernier enregistre et évalue le lien de causalité entre le médicament et l’événement observé, puis adresse ses conclusions au notificateur.

Cette démarche contribue à améliorer le bon usage et la sécurité d’emploi du médicament vétérinaire, mais des efforts d’information et de formation sont encore nécessaires pour encourager les déclarants à notifier davantage dans toutes les disciplines et pour toutes les espèces animales.

Summary

How to report a declaration of veterinary pharmacovigilance?

→ An alert or notification remains the core purpose of veterinary pharmacovigilance. Notifiers (or reporters) are essentially veterinary practitioners that address their declaration (i.e. suspected adverse reaction in a treated animal) mainly to the veterinary pharmacovigilance centre in Lyon. The centre records and evaluates causation between the drug and the observed event, then reports its findings to the notifier. This helps to improve the proper use and safety of the veterinary medicinal products, but further information and training are needed to encourage notifiers to report more events in all disciplines and in all animal species.

Key words

Declaration, veterinary health professional, adverse effect, Lyon veterinary pharmacovigilance centre

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...