Le point Vétérinaire Canin n° 344 du 01/04/2014
 

CARDIOLOGIE

Cas clinique

François Serres

Oncovet
Avenue Paul-Langevin
59650 Villeneuve-d’Ascq

Un chien american staffordshire âgé de 4 mois est présenté pour l’exploration d’un souffle systolique présent depuis l’adoption, sans symptôme associé.

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT

L’examen clinique montre un animal en bon état général, sans évolution récente du poids. Les muqueuses sont roses et le temps de recoloration capillaire est dans les normes. L’examen respiratoire ne montre pas d’anomalie de rythme ni de l’auscultation pulmonaire. Une tendance à la tachycardie sinusale est mise en évidence à l’auscultation cardiaque, associé e à la présence d’un souffle systolique basal gauche d’intensité marquée (4/6). Un examen é chocardiographique est préconisé.

Ce dernier a montré un rétrécissement de la chambre de chasse du ventricule gauche, situé immédiatement sous les cuspides aortiques (sténose sous-aortique : SSAo). Ce rétrécissement est associé à des turbulences du flux systolique bien visible au mode Doppler couleur (photo 1).

La gravité de cette SSAo est évaluée :

– l’examen au mode bidimensionnel et temps-mouvement montre une hypertrophie du ventricule gauche (VG) modérée associée ;

– le flux de sténose est de haute vélocité, en faveur d’une SSAo grave, avec un gradient VG-aorte de plus de 120 mmHg (photo 2a). Il présente un aspect en “lame de couteau inversée”, en faveur d’une composante “dynamique” de la sténose ;

– une légère insuffisance aortique est associée.

Un traitement est recommandé. L’emploi de β-bloquant est conseillé, avec une élévation progressive de la dose : de l’aténolol initialement à 0,2 mg/kg en une prise le soir, la dose étant graduellement augmentée 15 jours plus tard à 0,5 à 1 mg/kg toutes les 12 heures, puis adaptée au cours de la croissance.

Un contrôle é chocardiographique est réalisé en fin de croissance. Lors de cet examen, une très nette diminution du gradient VG-aorte est observée (50 mmHg) associée à une régression de l’hypertrophie ventriculaire gauche. Le traitement médical est poursuivi (photo 2b).

DISCUSSION

Les sténoses aortiques (StAo) constituent une des premières malformations cardiaques chez les carnivores domestiques, représentant 22 à 35 % des cardiopathies congénitales chez le chien. Elles sont essentiellement de localisation sous-aortique. Il s’agit d’une anomalie congénitale qui s’établit après la naissance, avec des obstacles au flux qui souvent s’intensifient et plus rarement diminuent au cours de la croissance.

Les sténoses graves sont associées à un pronostic défavorable à moyen terme (médiane de survie sans traitement rapportée de 19 mois) [1]. Dans les cas de sténose grave, la mise en place d’un traitement médical ou la réalisation d’une dilatation chirurgicale de la sténose peut être envisagée, même chez des individus asymptomatiques. Le traitement médical repose sur l’administration d’aténolol afin de diminuer le gradient de pression, de promouvoir le remplissage diastolique et la perfusion ventriculaire, et de diminuer les conséquences rythmiques de la sténose. La dilatation par ballonnet permet de diminuer rapidement le gradient de pression transsténotique, mais l’effet est souvent limité dans le temps. Des médianes de survie similaires sont décrites pour les deux traitements (autour de 55 mois) [2]. Dans le cas présenté, la régression observée du gradient est exceptionnelle, et probablement en partie liée à l’instauration précoce du traitement.

Références

  • 1. Kienle RD et coll. The natural clinical history of canine congenital subartic stenosis. J. Vet. Intern. Med. 1994;8:423-431.
  • 2. Meurs KM et coll. Survival times in dogs with severe subvalvular aortic stenosis treated with ballon valvuloplasty or atenolol. J. Am. Vet. Assoc. 2005:227:420- 424;11:23-29.

Conflit d’intérêts

Aucun.

1. Examen au mode Doppler couleur du flux aortique, coupe grand axe cinq cavités obtenue par voie apicale gauche : présence d’un flux turbulent à partir de la chambre de chasse du ventricule gauche.

2a et 2b. Examen au mode Doppler continu du flux aortique, coupe grand axe cinq cavités obtenue par voie apicale gauche : présence d’un flux systolique de haute vélocité initialement supérieur à 5 m/s (2a), mais diminuant nettement à la suite de la mise en place du traitement (2b).

2a et 2b. Examen au mode Doppler continu du flux aortique, coupe grand axe cinq cavités obtenue par voie apicale gauche : présence d’un flux systolique de haute vélocité initialement supérieur à 5 m/s (2a), mais diminuant nettement à la suite de la mise en place du traitement (2b).

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité