Le point Vétérinaire Canin n° 342 du 01/01/2014
 

PVC

CARDIOLOGIE CANINE

Cas clinique

François Serres

Oncovet
Avenue Paul-Langevin
59650 Villeneuve-d’Ascq

Un chien yorkshire terrier mâle non stérilisé âgé de 13 ans est présenté pour l’exploration d’une lésion paraverte brale gauche apparue récemment, sans symptôme associé. Un souffle systolique a été diagnostiqué lors d’une consultation réalisée à l’âge de 6 mois.

DIAGNOSTIC

À l’examen clinique, l’état général de l’animal est satisfaisant. La présence d’une de formation rétrocostale gauche est mise en évidence. L’auscultation identifie un souffle systolo-diastolique basal gauche de forte intensité, associé à un frémissement cataire. Aucune “fatigabilité” à l’effort n’est rapportée. Des ponctions de cette lésion sont réaliseés. Elles identifient une population de cellules de morphologie mésenchymateuse, évocatrice d’un sarcome des tissus mous (photo 1). Un bilan d’extension tomodensitométrique est préconisé.

Un examen échocardiographique effectué lors du bilan préanesthésique confirme la persistance du canal artériel (PCA), sans dilatation cardiaque nette associée. Le flux du canal artériel est de direction gauche-droite, de haute vélocité, excluant une hypertension pulmonaire secondaire associée (photo 2).

Le bilan d’extension ne révèle pas d’envahissement pulmonaire métastatique. En revanche, l’envahissement local est trés marqué, la lésion infiltrant largement les muscles paravertébraux et pénétrant dans le thorax sans envahir la cavité thoracique. La lésion est inopérable.

Un traitement palliatif par irradiation est proposé. Un protocole de quatre séances de 8 Gy réalisé es à une semaine d’intervalle est proposé, afin de limiter les risques d’ulcération, de perte sanguine et/ou de douleur liée à la croissance de la tumeur. En complément, un protocole de chimiothérapie métronomique (administration quotidienne de chlorambucil à la dose de 2 mg/m2) est mis en place. Aucun traitement de la maladie cardiaque n’est envisagé dans l’immédiat.

DISCUSSION

Les PCA figurent parmi les malformations cardiaques les plus fréquentes, et leur présentation clinique (souffle continu, le plus souvent de très forte intensité) font que cette anomalie est souvent diagnostiquée chez un animal jeune et qu’un traitement chirurgical est alors proposé, afin de limiter le risque de développer précocement une insuffisance cardiaque congestive ou une hypertension pulmonaire secondaire. Cependant, dans près d’un quart des cas, le diagnostic définitif n’est réalisé qu’au-delà de l’âge de 2 ans, ce qui indique qu’au moins une partie des animaux atteints peut bénéficié d’une espérance de vie relativement longue sans opération [3]. Un traitement chirurgical reste le plus souvent indiqué, quel que soit l’âge au moment du diagnostic. Dans le cas présent, une affection tumorale concomitante inopérable a justifié l’absence d’intervention chirurgicale et la proposition d’un traitement palliatif.

L’objectif de la chimiothérapie métronomique est de limiter la croissance de la tumeur en inhibant celle des néovaisseaux tumoraux. Ce type de prise en charge a prouvé son efficacité dans la gestion des lésions sarcomateuses canines pour lesquelles un traitement chirurgical est impossible ou insuffisant [1]. Il peut être associé à des protocoles d’irradiation hypofractionnée. Il permet une régression, puis une stabilisation prolongée dans la majorité des cas [2].

Références

  • 1. Elmslie R et coll. Metronomic therapy with cyclophospamide and piroxicam effectively delay tumor recurrence in dogs with incompletely resected soft tissue sarcomas. J. Vet. Intern. Med. 2008;22:1373-1379.
  • 2. Lawrence J et coll. Four-fraction radiation therapy for macroscopic soft tissue sarcomas in 16 dogs. J. Am. Anim. Hosp. Assoc. 2008;44:100-108.
  • 3. Van Israel N et coll. Patent ductus arteriosus in the older dog. J. Vet. Cardiol. 2003;5:13-21.

1. Examen cytologique de la lésion. Des cellules de morphologie mésenchymateuse, nettement atypiques et présentant un cytoplasme légèrement vacuolisé sont observées. L’aspect est celui d’une lésion sarcomateuse.

2. Mode Doppler continu, coupe petit axe transaortique modifié obtenue par la voie parasternale droite. Un flux systolo-diastolique de haute vélocité caractéristique de l’évolution d’une persistance du canal artériel avec un flux gauche-droite est noté.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité