Le point Vétérinaire Canin n° 338 du 01/09/2013
 

PVC

PATHOLOGIE DE LA REPRODUCTION CANINE

Cas clinique

Anne Gogny

Service de reproduction des animaux de
compagnie, Centre hospitalier universitaire
vétérinaire, École nationale vétérinaire,
agroalimentaire et de l’alimentation
Nantes Atlantique – Oniris BP 40706,
44307 Nantes Cedex 3

Lors de septum vaginal, la palpation du vagin permet de suspecter l’anomalie. L’examen endoscopique est indispensable pour confirmer le diagnostic et déterminer l’étendue du septum.

Une chienne retriever de Nouvelle-Écosse, âgée de 3 ans, est présentée pour une infertilité liée au refus du mâle lors de la saillie.

DIAGNOSTIC

Les chaleurs de cette chienne sont suivies par des frottis vaginaux et des dosages de progestérone pour déterminer le moment de l’ovulation. Une monte naturelle est prévue. Les propriétaires rapportent que, lors des tentatives précédentes, la chienne accepte d’abord le mâle, puis cherche à lui échapper.

L’examen clinique général ne montre aucune anomalie. À l’examen génital, elle présente des pertes vulvaires séro-hémorragiques imputables à un pro-œstrus, confirmé par un frottis vaginal. Par ailleurs, le toucher vaginal révèle la présence d’un obstacle à la hauteur du vestibule, ce qui conduit à réaliser un examen endoscopique. Il met en évidence une membrane fibreuse, épaisse de quelques millimètres, qui divise le vagin longitudinalement. Il s’agit d’un septum vaginal (photo).

DISCUSSION

Le septum vaginal est une anomalie congénitale, qui correspond à un défaut de fusion des canaux de Müller lors de la formation de l’appareil génital de l’embryon femelle. Le plus souvent, cette anomalie se traduit par la présence d’un vagin dédoublé, dont chaque portion est de diamètre réduit. Le septum débute le plus souvent au bulbe urétral. Il peut mesurer quelques millimètres de long et former une bride ou se prolonger jusqu’à la partie la plus proximale du vagin. Le vestibule, qui ne provient pas du même feuillet embryologique, n’est jamais affecté. Cette anomalie peut être associée à d’autres désordres du développement de l’appareil génital, notamment des troubles de la différenciation sexuelle (pseudo-herma-phrodisme ou hermaphrodisme). Le caractère transmissible de cette anomalie n’est pas connu.

Le plus souvent, l’anomalie n’engendre pas de signe clinique. Elle est donc probablement sous-diagnostiquée, malgré une incidence de 0,03 % [3]. Parfois, une vaginite ou une cystite chroniques sont notées. En l’absence de trouble de la différenciation sexuelle, l’infertilité découle du refus de la chienne à se laisser monter en raison de la douleur induite par la saillie [1].

Une correction chirurgicale est possible lorsque le septum se présente sous la forme d’une simple bride. Une résection de celui-ci au laser sous endoscopie a été décrite [4].

En l’absence de correction chirurgicale, la reproduction reste possible. Le recours à l’insémination artificielle est préférable par insémination intra-utérine sous endoscopie, surtout dans les cas les plus prononcés. Les deux portions du vagin peuvent être asymétriques et l’une d’elle peut être aveugle. Il est donc essentiel de localiser le col de l’utérus, avec une vaginographie après l’injection d’un produit de contraste [2]. Lors de la mise bas, une dystocie est possible si les membres fœtaux s’engagent de part et d’autre de la bride. Une césarienne est donc recommandée.

Conclusion

Ce cas souligne l’intérêt du toucher vaginal dans l’examen génital de la femelle. Ce geste simple permet d’orienter rapidement le diagnostic, sans avoir besoin de la batterie d’examens complémentaires habituellement réalisés lors d’infertilité.

Références

  • 1. Fontbonne A. Clinical approach to conditions of the non-pregnant and neutered bitch. In : England G, Von Heimendahl A. BSAVA Manual of canine and feline reproduction and neonatalogy. 2nd ed. Ed. BSAVA, Gloucester. 2010:166-184.
  • 2. Johnston SD, Root Kustritz MV, Olson PNS. Canine and feline theriogenology. Ed. Sauders, Philadelphia. 2001:592p.
  • 3. Root MV, Johnston SD, Johnston GR. Vaginal septa in dogs: 15 cases (1983-1992). J. Am. Vet. Med. Assoc. 1995;206(1):56-58.
  • 4. Whitacre MD, Tate LP, Estill CT et coll. Transendoscopic Nd:YAG laser ablation of vaginal septa in a bitch. Vet. Surg. 1991;20(4):257-259.

Conflit d’intérêts

Aucun.

Examen endoscopique vaginal de la chienne. Le septum vaginal se traduit par un vagin dédoublé. Il peut mesurer quelques millimètres de long et former une bride ou se prolonger jusqu’à la partie la plus proximale du vagin.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité