Le point Vétérinaire Canin n° 337 du 01/07/2013
 

CHIRURGIE CANINE

Cas clinique

Quentin Cabon*, Régine Bélanger**


*Département des sciences cliniques,
Centre hospitalier universitaire vétérinaire,
Faculté de médecine vétérinaire
Université de Montréal, Québec, Canada,
3200, rue Sicotte, J2S7C6,
Saint-Hyacinthe, Québec, Canada
quentin.cabon@free.fr
**Département des sciences cliniques,
Centre hospitalier universitaire vétérinaire,
Faculté de médecine vétérinaire
Université de Montréal, Québec, Canada,
3200, rue Sicotte, J2S7C6,
Saint-Hyacinthe, Québec, Canada

Le traitement d’une plaie par avulsion surinfectée nécessite une prise en compte à la fois de l’aspect chirurgical et des facteurs pouvant interférer avec la cicatrisation cutanée.

Résumé

→ Une chienne doberman a été référée pour la gestion de plaies extensives, à la suite d’un traumatisme sur un membre thoracique ayant eu lieu 6 jours auparavant. La chienne a initialement été présentée au vétérinaire référent pour une boiterie de membre thoracique, sans qu’aucune plaie n’ait pu être visualisée. Le débridement chirurgical a permis d’évaluer la sévérité de la plaie (20 % de la surface corporelle). L’évolution du chien a fait suspecter l’apparition d’un syndrome de réponse inflammatoire systémique et un sepsis. Le traitement étiologique et de support mis en place a permis de stabiliser les paramètres vitaux et sanguins du chien. La gestion chirurgicale s’est faite en plusieurs étapes : fermeture en première intention retardée, suivie d’une déhiscence, puis une gestion en deuxième intention. La plaie a finalement été fermée en troisième intention.

Summary

Surgical management of extensive avulsion wound associated with sepsis in a Dog

→ A Doberman dog was referred for the management of extensive wounds, following an injury to a thoracic limb that took place six days previously. The dog was initially presented to the referring veterinarian for forelimb lameness, without any visible wound. Surgical debridement was used to assess the severity of the wound (20% of body surface area). Systemic inflammatory response syndrome and sepsis were suspected because of the animals poor progress. Etiological treatment and support in place helped to stabilise the dogs vital and blood parameters. Surgical management was performed in several stages: delayed first intention closure followed by subsequent dehiscence, then second intention wound management. The wound was finally closed on the third intervention.

Key words

surgery, wounds, avulsion, dog, healing, skin
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...